Dimanche 08 février - 00h06 | Johanna Zilberstein

CSI 5*-W Bordeaux : les performances françaises

Associé à Olympique Libellule, Timothée Anciaume a été le premier Français à décrocher son ticket pour le barrage. Une fois en piste pour la finale au chronomètre, le cavalier et son hongre ont de nouveau impressionné leur monde en signant le premier double sans-faute du concours et en établissant le premier chronomètre de référence. Timothée et le fils de Jarnac ont finalement terminé à la quatrième place avec le meilleur résultat français.

Julien Epaillard, sur Safari d’Auge, a quant à lui fauté à deux reprise sur des entrées de combinaisons. Il a terminé à la trente-troisième place.

Avec Qlassic Bois Margot, sur lequel il a remporté le Grand Prix Coupe du monde de Malines, Simon Delestre fait tomber une barre après avoir trouvé une bien mauvaise place sur l’oxer numéro trois, ce qui le place à la treizième place.

Le score est plus lourd pour Olivier Robert et Quenelle du Py, qui commettent trois fautes et terminent à la vingt-neuvième place. Avec un score identique et un chronomètre un peu moins rapide, Philippe Rozier, sur Rahotep de Toscane, a pris la trente-et-unième place.

Alors que tout le monde y a cru, Roger-Yves Bost, qui montait Qoud’cœur de la Loge, a fait tomber le dernier oxer après un parcours sans pénalité malgré quelques sueurs froides.

Tous les deux qualifiés au barrage, Kevin Staut, sur Rêveur de Hurtebise*HDC, et Pénélope Leprevost, sur Flora de Mariposa, font chacun une faute sur la finale au chronomètre.

Enfin, Patrice Delaveau fait quatre points sur le triple après avoir pressé un peu Orient Express*HDC.

À Bordeaux, JZ

Le classement du Grand Prix Coupe du monde ici

 

J'aime 168

Réagissez