Mercredi 24 décembre - 13h20 | Johanna Zilberstein

Les Championnats de France de Trot à poney à Vincennes

Dimanche 21 décembre, à l’hippodrome Paris-Vincennes, le trot à poney était mis à l’honneur à l’occasion des Championnats de France pour quatre courses au trot attelé. Une véritable fête consacrée à la jeune génération qui montre l’envie de la Société LeTROT et de la FFE de développer le trot auprès du plus grand nombre. 


Un mois avant le mythique Prix d’Amérique Opodo, des jeunes passionnés issus du monde des courses mais aussi licenciés d’équitation ont eu la chance de courir sur l’hippodrome Paris-Vincennes pour participer aux Championnats de France de trot à poney, point d’orgue d’une saison de courses qui ont lieu à travers la France.

Accompagnés de leurs parents, entraîneurs et encouragés par plus de six cents supporters qui ont fait le déplacement spécialement pour les soutenir, les trente-six drivers juniors ont vécu leur passion à fond. Pour certains, comme le jeune Léo Blavette, vainqueur de la première course de la catégorie des sept à neuf ans, le trot est une affaire familiale : « J’ai neuf ans et je drive depuis sept ans ». Tout comme Loris Bizoux, très ému à l’arrivée après sa victoire dans la course réservée aux onze à sept ans avec sa ponette Spice Girl 'C’est mon père, Olivier Bizoux qui m’entraîne. J’ai Spice Girl depuis le début de l’année et nous avons gagné neuf courses. Spice Girl était bien partie, elle s’est gérée elle-même et a doublé tout le monde. J’avais peur qu’elle fasse une faute dans le dernier tournant, heureusement ça s’est bien passé. Je suis très heureux, c’est ma plus belle victoire'.


On pouvait également deviner la joie dans les yeux de Marie Bazire, petite cousine du célèbre driver Jean-Michel Bazire, qui a remporté la course des quatorze à seize ans avec son poney Born Fighter : 'C’était ma dernière course de championnat de France, je suis vraiment heureuse d’avoir pu la gagner'. La quatrième championne du jour se démarque des trois autres vainqueurs car elle n’est pas issue du milieu des courses. En effet, Jade Constance, onze ans, pratique l’équitation depuis seulement deux ans et n’est montée sur un sulky qu’en septembre dernier ! 'Mon professeur d’équitation m’a parlé du trot et j’ai eu envie d’essayer. Cela me plaît beaucoup, j’aimerais continuer à driver'.


C’est une forte volonté de développer cette discipline comme le souligne l’entraîneur Christian Bazire, Président du Syndicat des Entraineurs, Drivers et Jockeys de Trot 'C’est la fête des poneys, c’est magnifique. Cette course au trot à poney mise en place il y a deux ans, a vraiment pris un essor extraordinaire. Grâce à la FFE, nous avons pu ouvrir la discipline à un plus grand nombre de personnes, cela  permet de faire venir des enfants 'd’ailleurs', ainsi que leurs parents  et plus les tribunes sont pleines, plus nous sommes heureux et aujourd’hui il y a du monde !'.


En 2007, Martine Fasquelle Della Rocca, Présidente de l’association Cheval Passion Femme, a proposé à Alain Lemenaheze, chargé de la communication de la Fédération Nationale des Courses Françaises, le projet des courses de poney au trot attelé pour les enfants sur les pistes des hippodromes. Une convention a été signée entre le Président de la FFE, Serge Lecomte, et le Président de la Société LeTROT, Dominique de Bellaigue. Depuis 2011, les circuits se sont développés et aujourd’hui, quatre-vingt-quinze courses sont inscrites au calendrier de la saison. Le soutien de la FFE est primordial pour l’essor de la discipline dans les clubs équestres de France, ainsi que celui du Fonds Éperon qui aide pour l’équipement en sulky et harnais, et l’association des Drivers Juniors. 

Dominique de Bellaigue tenait à remercier chaleureusement Serge Lecomte pour sa présence et son implication ainsi que toutes les personnes qui ont participé pour que cette journée soit aussi réussie : 'Nous sommes heureux de pouvoir mettre en exergue l’extrême jeunesse sur l’hippodrome Paris-Vincennes avec leurs petits poneys'. Soutenu par l’association des courses au Trot pour poney, l’événement a compté davantage de participants cette année comme le souligne François Lucas, Président du comité régional d’équitation d’Île-de-France 'L’objet de nos préoccupations est de développer qualitativement et quantitativement toutes nos activités autour du cheval et du poney. Parmi, tous ces jeunes, il y a peut être des futures vedettes du trot, certains ont déjà des reflexes de professionnels. La culture de père en fils est un vrai plus qui fait qu’avec le temps, les performances seront plus affinées et nous serons plus opérationnels sur le plan international'.  


Les visiteurs ont eu l’occasion de découvrir, à travers une exposition 'Science en selle', qui présentait de façon ludique et interactive, avec beaucoup de recours au multimédia, ce qu’est un cheval, sa performance, sa santé et ses points de fragilité,  les activités de la Fondation Hippolia qui regroupe et qui fédère tous les chercheurs qui travaillent dans le domaine de la santé du cheval comprenant l’amélioration du bien être et des performances. Ces chercheurs sont des vétérinaires, des biologistes et des bio mécaniciens qui travaillent sur le territoire national et la fondation vise à les regrouper les coordonner et à financer les recherches dans l’intérêt du cheval et de tous ceux qui les aiment.

La journée a été ponctuée de courses prestigieuses, avec notamment le Critérium Continental qui a sacré le driver suédois Björn Goop et Tumble Dust au terme d’une lutte avec Amiral Sacha. Le public de l’hippodrome Paris-Vincennes retrouvera Björn Goop et Timoko lors du Prix de Bourgogne dimanche prochain pour une ultime sortie avant le Prix d’Amérique Opodo qui aura lieu le 25 janvier 2015.

(Source communiqué)

J'aime 163

Réagissez