Samedi 29 novembre - 09h04 | Daphné G

CSI 5*-W Madrid : Robert Whitaker met tout le monde d'accord

Madrid accueille ce week-end sa première étape Coupe du monde. Et vendredi soir, sur l'épreuve qualificative pour le Grand Prix de dimanche, les cavaliers ont eu bien du mal à trouver leurs marques dans le sinueux parcours. Sur cinquante partants, seuls six ont trouvé le chemin du sans-faute,offrant un barrage en petit comité  mais non sans suspense. Premier à s’élancer, Marco Kutscher faute dès le début du tour et décide alors de soigner son parcours, associé à Cornet’s Cristallo. Brillant sur tout le début de son tracé, son compatriote Daniel Deusser, très gourmand sur Pironella, faute sur le dernier oxer. Et c’est finalement Robert Whitaker qui signe le premier double sans-faute de l’épreuve après un tracé sans fausse note de Catwalk IV. Impressionnant de souplesse et de moyens, Carlo 273, piloté par Sergio Alvarez Moya, fait tomber le premier obstacle du barrage et toute chance de victoire avec. Sans-faute surprise de la première manche, la jeune Carolina Aresu Garcia-Obregon, vingt-six ans, faute en entrée de double puis sur le bidet avec son tout bon fils de Cento, Ocento du Lerchenberg. Dernier à s’élancer et pas forcément attendu au tournant, le Néozélandais Bruce Goodin fait parler son expérience, acquise lors de quatre participations aux Jeux olympiques et une aux Jeux équestres mondiaux en septembre dernier, et signe un second –et inespéré-double sans-faute. Mais pas suffisant pour détrôner le Britannique qui s’impose sans discuter.

Côté tricolore, le bilan est plutôt morose. Si Alexandre Fontanelle sur Prime Time des Vagues et Jérôme Hurel sur Quartz Rouge s’en sortent honorablement avec une faute chacun sur la piste, les autres cavaliers ont connu plus de déboires. Après un début de tour avec un Carinjo*HDC loin d’être au mieux de sa forme, Patrice Delaveau préfère en rester là après trois barres à terre. De son côté, Kevin Staut, en selle sur Estoy Aqui de Muze*HDC, surprend quelque peu en sortant de piste avec douze points au compteur, score peu habituel pour le couple. Enfin, Olivier Robert, sur sa fidèle Quenelle du Py, termine l’épreuve avec un total de huit points sur la piste.Après une pause ce samedi, la Coupe du monde se poursuivra dimanche avec le Grand Prix qui viendra clôturer cette première édition madrilène de la Coupe du monde.


À Madrid, Johanna Zilberstein

J'aime 165

Réagissez