Mercredi 19 novembre - 20h38 | Sébastien Roullier

Lando s’est éteint hier

Lando s’est éteint hier

Photo Collection privée

Il y a quelques minutes, le haras Béligneux a annoncé la mort du grand Lando, à l’âge de vingt-six ans. 'Hier soir, notre cher Lando s'est endormi pour la dernière fois. Voilà plusieurs semaines qu'il ne pouvait plus se lever seul. Son état s'est empiré ces derniers jours. C'est peu dire qu'il tenait une place toute particulière dans nos cœurs. Il était le cheval de ma vie. Merci à Frédérique, Sébastien, Anne-Laure, Nadia et Anthony pour leur soutien pendant cette triste journée. Que ceux qui l'aiment aient une pensée pour lui', s’est exprimé Frédéric Neyrat sur la page Facebook de Béligneux.

Lando a d’abord brillé sur la scène sportive, offrant une splendide médaille d’argent au Néerlandais Albert Voorn aux Jeux olympiques de Sydney, en 2000, avant de poursuivre sa carrière sous la selle de l’Allemand Otto Becker, se classant dans de nombreux Grands Prix et Coupes des nations.

En tant que père, Lando, étalon DWB par Lancier et une mère par Raimondo, approuvé aux stud-books du Hanovre, de l’Oldenbourg et du Selle Français, laisse derrière lui une production contrastée, mais quelques incomparables cracks, à l’image de la fabuleuse Ornella Mail*HDC de Patrice Delaveau, de son conscrit Oscar des Fontaines, valorisé par Pénélope Leprevost, des bouillants Lacan 2 et Lando Boy, partenaires de l’Allemand Patrick Stühlmeyer et du Français Frédéric David, ou encore de Cloud Nine II.

SR

J'aime 166

Réagissez