Mardi 04 novembre - 10h47 | Margaux Riviere

Malito de Reve, copropriété de Joris de Brabander

Malito de Reve, copropriété de Joris de Brabander

L'étalon Malito de Reve est de retour en Belgique. Photo Ecuries Ecaussinnes

C’est officiel, l’étalon de quatorze ans vient d’être acquis pour moitié par l’éleveur Belge Joris de Brabander, après trois années passées en France sous la supervision du GFE (Groupe France Elevage). Avec pour père le champion du monde 2006 Cumano et une mère par Muguet du Manoir qui a tourné dans des épreuves internationales, Malito de Rêve a aujourd’hui acquis une réputation qui lui est propre. Cette réputation, il la doit principalement à sa prometteuse production. En effet, récemment quatrième du Grand Prix des Los Angeles Masters, Estoy Aqui de Muze*HDC, sous la selle du Français Kevin Staut, est l’une des stars incontestables de la production de l’étalon. On retrouve également Everlychin de la Pomme, vice-championne de Belgique en 2010, qui se classe régulièrement dans des épreuves aux USA, ou encore Figeac de Reve, sous la selle de Rick Hemeryk et Fidux, sous la selle de l’Espagnol Eduardo Alvarez Aznar. Alors que ses premiers produits, âgés maintenant de dix ans, se font donc régulièrement remarquer au niveau international, la relève est d’ores et déjà assurée: cette année, plusieurs poulains de Malito sont à l’honneur. Alors que Moschino du Bois (Malito x Papillon Rouge) est la grande gagnante des Flanders Free Jump des deux ans, suivie de près par deux autres produits de Malito (Gazelle de Bellignies à la deuxième place et Manhattan de Bellignies à la huitième place), Espoir de l’Isle (Malito x Qredo de Paulstra HN) remporte le titre de 'Champion de Normandie' des foals de un an devant cent vingt-deux participants lors du Normandie Horse Show de Saint-Lô. À la suite de  la forte demande et de part ses origines uniques, l’étalon est également représenté depuis 2012 aux USA, par Global Equine Sires, où il connaît un réel succès.

(Source communiqué)

J'aime 129

Réagissez