Samedi 01 novembre - 23h40 | Marie de Pellegars

CSI 3* Liège : Et de deux pour Olivier Seyhnaeve

La journée au CSI 3* de Liège a été clôturée par une épreuve de vitesse à 1,50m, ultime espoir pour les cavaliers de se qualifier pour le Grand Prix de demain. Cinquante-quatre cavaliers ont tenté leur chance sur les treize efforts mis en place par le chef de piste, Luc Musette. Il a fallut attendre le dix-neuvième partant pour entendre le jingle du sans-faute résonner dans l’arène liégeoise. Celui-ci a été réalisé par Anne-Sophie Hemeryck Godart portée par sa pétillante Vidretta M de Bellignies. La Française n’a cependant pas eu beaucoup de temps pour savourer sa place de leader puisque seulement trois cavaliers plus tard, John Whitaker, vainqueur de l’épreuve phare hier soir (lire ici), a abaissé le chronomètre avec Uni Stop. Pour remporter la coupe, les athlètes devaient alors battre le temps de 61’55. Comme la veille le Britannique a croisé dans le couloir d’entrée l’un de ses plus féroces concurrents au jeu de la vitesse, Bertram Allen. Le jeune Irlandais accompagné de Belmonde a pris de nombreux risques conservant néanmoins son calme olympien. Le chronomètre est abaissé de soixante-seize centièmes mais une faute sur l’entrée de double numéro neuf, très fautif ce soir, a privé le surdoué d’une nouvelle victoire. Mais rien n’était encore joué pour l’aîné du clan Whitaker puisque Marc Bettinger, champion d’Allemagne en 2011, a mené son Quannan-R au parcours parfait et dans un temps très rapide de 60’90 s’emparant ainsi du leadership. Wouter Devos, frère du coéquipier belge, Pieter Devos, lors des Jeux équestres mondiaux en Normandie, n’a pas effleuré une barre avec Emporio van’t Holeinde mais n’a pas inquiété l’Allemand puisqu’il a franchi la ligne d’arrivée en 61’36. L’exploit est alors réalisé par le Brésilien naturalisé Ukrainien, Cassio Rivetti sur sa grise Cassiana. Parti dans un galop soutenu il sert les courbes réalisant quelques acrobaties maitrisées et abaisse le chronomètre de 2’74. C’est la nouvelle pole position. Le jeune Henri Kovacs signe à son tour un excellent chronomètre, meilleur que le cavalier membre de l’équipe ukrainienne cet été à Caen, mais sa prise de risques le pousse à la faute. Aucun de Karline de Brabander, Dirk Demeersman, Guy Williams, Courtney Vince ou Pieter Clemens respectivement associés à Fantomas de Muze, STB Fleuri van de Koekelberg, Zaire, Zyfra Jolie V et Pro Und Contra 2 n’a fait trembler Marc Bettinger. C’était sans compter sur le gagnant de la première épreuve du CSI 3* de la journée cotée à 1,40m, Olivier Seyhnaeve. Le Belge a pris toutes les options possibles, galopé et porté son cheval, Espoir, à la victoire en signant un tour plus rapide que le vainqueur fictif de 1’31. Une bien belle journée pour le local ! 

À Liège, MPM

J'aime 106

Réagissez