Jeudi 30 octobre - 11h20 | Margaux Riviere

Para-CSO Lyon : Clap de fin

 

C'est un honneur que tous les cavaliers de jumping para-équestre se disputent sept mois durant : celui de courir la finale du circuit national de jumping para-équestre sur l'immense piste d'Equita, face aux tribunes pleines de la carrière principale. Cette année encore, Lyon rimera avec émotion au passage sur les obstacles de ces cavaliers que le public a définitivement adoptés. Rendez-vous le samedi 1er novembre, à 17h45.


 

Ü          Des catégories adaptées aux degrés de handicap


Organisé par l'association Handi Equi' Compet, en collaboration avec la Fédération française d'équitation, ce circuit, dont la finale se court à Lyon se joue sur sept concours répartis sur l'Hexagone. Il a pour objectif de permettre à des cavaliers handisports de pratiquer le saut d'obstacles en compétition, tout en respectant leurs handicaps et leurs compétences techniques. Regroupés dans cinq catégories d'épreuves (de la Para-Équestre Élite où les obstacles culminent à 1,20m à la Para-Équestre 0,4 à 0,7m, réservée aux sportifs non-voyants), les cavaliers ayant participé à au moins une étape du circuit peuvent faire le déplacement jusqu'à Lyon.

 


Ü            SUR LA PISTE, D'INCROYABLES MANO À MANO ATTENDUS


Si les jeux sont faits en Para-Équestre 2 et Para-Équestre 3  Audrey Florenceau, déjà gagnante du circuit l'an passé, et Samantha Serret ne peuvent plus être rattrapées au vu de leur nombre de points à l'issue des six premières étapes du circuit (cinquantre-quatre points pour la première ; trente-huit points pour la seconde), les dés sont loin d'être jetés dans les trois autres catégories, à commencer par la Para-Équestre Élite.

Dans cette dernière, seuls huit points séparent en effet le leader actuel, le Francilien José Letartre, membre de l'équipe de France de para-dressage lors des derniers Jeux paralympiques (dix-huit points au compteur), et ses poursuivants Frédéric Loué et Valéry Charley (dix points chacun). La bataille s'annonce donc extrêmement rude pour ces trois habitués du circuit, d'autant que les points acquis lors de cette ultime étape lyonnaise bénéficieront d'un coefficient 1,5.

Le match sera également serré en Para-Équestre 4 où les vainqueurs ex-æquo de 2013, Ophélie de Favitski et Salim Ejnaini, sont encore au coude à coude (cinquante-quatre points contre quanrante-quatre) et devront jouer leur va-tout à Equita pour tenter d'accrocher la première place.

 

 

 

En Para-Équestre 1 enfin, rien n'est gagné non plus mais la jeune Zoé Grand, grâce à ses succès sur les étapes de Blanquefort, Mâcon et plus récemment Jardy, semble avoir pris une belle option sur la victoire finale. Avec trente-huit points au compteur, soit douze de plus que sa principale rivale Sandra Escudé (vingt-six points) et vingt-deux d'avance sur son autre concurrente Manon Henry, l'Aquitaine tentera de confirmer son leadership lors de cette dernière étape mais également de remporter, pour la première fois de sa carrière, cette finale du circuit national de jumping para-équestre.

Tous ces acteurs sont donc attendus de pied ferme le samedi 1er novembre 2014, aux alentours de 17h45, sur la carrière principale d'Equita, pour donner le clap de fin de leur saison de compétition.

 

 (Source communiqué)


J'aime 134

Réagissez