Samedi 25 octobre - 13h01 | Sébastien Roullier

CSI 3* Saint-Lô : Amy double Pénélope

La victoire semblait acquise à la double vice-championne du monde par équipes, la normande Pénélope Leprevost, et sa bondissante Sultane des Ibis, dans l’épreuve majeure de la première journée du CSI 3* de Saint-Lô, hier dans la Manche. Mais la jeune Australienne Amy Graham, vingt-huit ans, a surpris tout le monde. Dernière à s'élancer dans le barrage de cette première épreuve qualificative pour le Grand Prix, elle est parvenue  abaisser le chronomètre de trois secondes avec Bella Baloubet, suffisant pour s'emparer des 6000 euros promis au vainqueur. 'Mon cheval connaît bien cette piste. Je voulais juste faire un bon tour de travail pour sa première épreuve indoor de la saison. Vu le grand nombre de chevaux au barrage (trente-trois, ndlr), le temps accordé aurait pu être plus court, mais le parcours n'aurait pas pu être plus difficile. Il y avait juste un très bon lot de chevaux. Je n'avais qu'un plan au barrage : faire cinq foulées entre le vertical bleu et le double. C'est mon plus sérieux problème avec lui, car je ne fais jamais assez confiance à sa foulée. Je voulais donc vraiment utiliser cette épreuve pour le préparer. Ce résultat est très bon pour la suite de la saison et les prochains gros Grands Prix. » Amy et Bella disputent leur quatrième édition du Jumping de Saint-Lô, et espèrent bien figurer dans le Grand Prix de dimanche.

À la 2e place, la Normande Pénélope Leprevost effectue une très belle opération avec sa très jeune jument Sultane des Ibis. 'C'est le tout premier concours indoor de toute la carrière de Sultane', précise Geneviève Mégret, sa propriétaire, du haras de Clarbec. 'Cette deuxième place n'était pas un objectif, car nous pensons qu'elle peut aller plus loin encore. Nous sommes évidemment ravis! Elle est tellement bondissante, elle a tellement de frappe, de volonté et d'envergure... Cela nous laisse penser qu'elle courra de belles épreuves à l'avenir. Elle n'a que huit ans, c’est pourquoi, nous devons être raisonnables', tempère-t-elle.

Jérôme Hurel a complété ce podium avec le puissant Ohm de Ponthual. Trente-trois couples ont participé au barrage, et treize sont parvenus à renouveler le sans-faute. Parmi ceux-là, on notera la présence des Français Mathieu Billot sur Pardoes, Laurent Goffinet sur Qantar des Étisses, Alexis Deroubaix sur Rapide d'Helby, Timothee Anciaume sur Olympique Libellule, Cyril Bouvard sur Quasi Modo Z, sans oublier Florian Angot sur Soprano de Grandry. De bon augure pour la suite du concours. À noter que l’épreuve des Six Barres a souri aux spécialistes Jean-Marie Martin et Johnny Boy II, tandis que l’épreuve à 1,30m du CSI 1* a été gagnée par Nina Rozzonelli sur Modena, l’ancienne jument de vitesse de Pénélope Leprevost.

Ce soir à 20h, les meilleurs couples s’élanceront pour la seconde épreuve qualificative pour le Grand Prix dominical, en ouverture d'une grande soirée où les meilleurs éleveurs seront mis à l'honneur.

SR (avec communiqué)

J'aime 175

Réagissez