Mardi 30 septembre - 11h41 | aliciadebastos

Ch monde : Tiswan Fageole paré d’or

Les championnats du monde d’endurance des jeunes chevaux ont eu lieu pour la première fois en Slovaquie. Le nombre de chevaux âgés de sept ans finissant la course a été l’un des plus élevés de l’histoire de ces championnats. L’Émirati Mansour Saeed Mohd Al Faresi s’est assuré l’or accompagné de Tiswan Fageole en terminant la course en 05h47’’29. Les cavaliers français ont pris les deuxième, troisième et quatrième places.

Rompant avec les traditions, cet évènement a proposé un format inhabituel, avec une route linéaire avant deux boucles finales. La piste de 120km comprenait des pentes raides, des allées pierreuses en étapes initiales, et des lignes droites rapides en phases finales.

Le relief escarpé de la première boucle était en contraste frappant avec le reste de la course, qui présentait un plat sans fin longeant le Danube. La deuxième boucle était la plus courte (21km) et a vu chevaux et cavaliers faire leur route jusqu’à la deuxième porte, située à la périphérie de la zone industrielle de la capitale slovaque, Bratislava. Alors que cette boucle laissait s’étaler le champ, la compétition était encore serrée avec de nombreuses équipes encore en lice. Deux nations ont malgré tout fini par dominer, les Émirats arabes unis et la France, prenant à elles seules neuf des dix premières positions.

Le premier sur la piste de course a été l’Émirati Al Maktoum et, avec une confortable avance sur le cheval suivant, il a pu effectuer un tour régulier de la piste afin de faciliter le retour de son cheval à domicile. Son compatriote Al Faresi porté par Tiswan Fageole a franchi la ligne en deuxième, suivi par le Français Jean-Philippe Frances et Tinka la Majorie.

Toutefois, le cheval d’Al Maktoum a été diagnostiqué boiteux lors de la visite vétérinaire finale, offrant la médaille d’or à Al Faresi. Les Français ont sécurisé la médaille d’argent avec leur compatriote Aurélie Cambe qui a pris la médaille de bronze, associée à Tismael de Vayrols.

C’était un deux en un pour l’élevage français, avec deux des produits du grand étalon Naswan placés à la fois premier et deuxième. Le cheval gagnant Tiswan Fageole a terminé son premier CEI 1* en novembre 2013 et a fini deuxième du CEIJY 1* à Uddel aux Pays-Bas, avec Al Faresi.

Les résultats :

1. Mansour Saeed Mohd Al Faresi (ÉAU) & Tiswan Fageole (Naswan x Fatale de Biar), 05h47’’29 /20.893 km/h

2. Jean Philippe Frances (FRA) & Tinka La Majorie (Naswan x Tinga), 05h50’’31 /20.712km/h

3. Aurélie Cambe (FRA) & Tismael De Vayrols (Ismael D’Aubanel x Island Salamanda), 05h54’’40   /20.470km/h

 Cheval le mieux conditionné:

Tahar du Barthas (Djin Lotois x Kamchatka), monté par Vincent Gaudriot (FRA) 06h03’’34 /19.969km/h

(Source communiqué)

J'aime 118

Réagissez