Lundi 29 septembre - 18h12 | aliciadebastos

Ch monde Iszàk : l’or pour van den Broek

Pour la huitième édition des championnats du monde d’attelage à un cheval à Iszàk en Hongrie, soixante dix sept meneurs de vingt quatre nations se sont affrontés. L’Allemand Wilbrord van den Broek a remporté l’or en individuel et l’Allemagne est montée sur la première marche du podium par équipes pour la troisième fois d’affilée.

Le champion allemand Wilbrord van den Broek s’est imposé dans l’épreuve de dressage avec son cheval de dix huit ans, Oscar, qui a été dirigé pour la première fois par son père, Jan van den Broek, qui gagnait l’épreuve de dressage des championnats du monde 2008 avant de remporter la médaille d’or individuelle.

Le Français Renaud Vinck a fini deuxième au dressage avec l’hongre hanovrien de dix ans Don Camillo. L’Autrichien Rudolph Pirhofer et son hongre Warmblood Baritello ont pris la troisième place.

La France a pris la tête par équipes devant l’Allemagne et la Pologne après le dressage avec vingt-quatre paires finissant l’étape avec moins de cinquante pénalités, soulignant les excellentes performances.

L’épreuve de marathon était très exigeante en raison de la section A, qui incluait du sable profond ce qui demandait beaucoup de force aux chevaux.

L’Américain de vingt-et-un ans Jacob Arnold, élu Junior équestre de l’année en 2011, s’est imposé dans le marathon avec son Morgan Hotspurs Red Rowl. Le Norvégien Wenche Johannesen a fini deuxième avec Engkildergards Rts Saturn et l’expérimenté Allemand Dieter Lauterbach est arrivé troisième avec son hongre de neuf ans Dirigent.

À l’issue du marathon le Français Renaud Vinck a pris finalement la tête de la compétition individuelle après avoir fini à la onzième place.

Dans la compétition par équipes, l’Allemagne a devancé la France d’un point.  La Norvège était troisième.

Les Allemands demeurent invaincus une fois encore et se sont octroyés la médaille d’or pour la troisième fois consécutive aux championnats du monde d’attelage à un cheval. Le Français Renaud Vinck a malheureusement effectué un knock down et des pénalités de temps qui l’ont conduit à la quatrième place. Ce classement permet à la France d’atteindre l’argent. La Suisse est remontée sur la troisième marche du podium grâce à trois manches sans knock down et seulement quelques pénalités de temps.

(Source communiqué)

J'aime 150

Réagissez