Lundi 29 septembre - 11h38 | Daphné G

CIC 2* Châteaubriant : Cavaillon s’impose

Le cross a bien été un test important au niveau du classement de par sa difficulté technique mais surtout son chronomètre difficile à tenir dans un enchainement d’obstacles de cette intensité. Mais le spectacle a été de qualité et finalement, les trois cavaliers en tête du dressage retrouvent tous les trois le podium. Sébastien Cavaillon prend finalement le meilleur du CIC 2* en réalisant un parcours parfait à tout point de vue. À l’issue d’un parcours de saut d’obstacles très fautif, Olivier Hardouin tient la pression et s’impose de belle manière dans le CCI 1*.

'Quel bonheur de remporter ce concours avec Only One !' confie Sébastien avec un sourire plus que radieux. 'C’est la confirmation qu’il revient en très grande forme physique et morale après cette année où nous l’avons volontairement déclassé. C’est une victoire avec un goût très particulier. Je n’ai pris que du plaisir à faire ce concours où l’ambiance et top, l’accueil, le logement, la restauration de grande qualité. Nul doute que l’an prochain je reviendrais et que la bataille avec nos collègues étrangers sera plus intense car un concours de cette qualité, cela va vite se savoir !' Only One du Reverdy et Sébastien Cavaillon bouclent leur parcours de cross dans le temps idéal et sans pénalité aux obstacles ne laissant que peu de chance à Éric Vigeanel et Maranello qui faisaient aussi leur rentrée et une belle préparation en vue du Grand National de Lignières. 'Je suis très content. Je n’avais pas beaucoup de chances de déloger Sébastien quand j’ai vu son parcours et son chronomètre. J’ai fait une erreur d’appréciation en fin de parcours et je prends du temps alors que j’étais en avance à l’avant-dernier obstacle. Je pense que c’est un concours qu’il faut saluer et qu’il faut absolument pérenniser car en plus de toutes les qualités mises en avant par mon collègue, il faut saluer aussi la très belle dotation qui nous permet de faire notre travail de professionnel correctement. Le cross doit être ajusté en terme de densité d’obstacles et chronomètre mais c’est un excellent début pour ce nouvel international.' Enfin, Mathieu Vanlandeghem retrouve le podium avec Saga du Manaou*ENE-HN à la suite d’un parcours maxi et grâce aussi au refus essuyé par Thais Meheust et Quamilha (qui n’était pas trop déçue pour cette première belle expérience). « J’étais venu il y a deux ans et je vais revenir l’an prochain car c’est un concours formidable. Saga a été superbe ce matin et je suis heureux. C’est une belle journée puisque ma femme a gagné en dressage à Saumur ce matin et que c’est l’anniversaire de mon fils aujourd’hui ! ». Derrière, le classement est de belle livrée avec un champion du monde très heureux d’être venu, lui-aussi, Jean Teulère et Remember Chafarelle à la sixième place, Charlotte Racois et Kopa des Boires à la cinquième place et Thierry Meyssonnier et Quatmandou. C’est à nouveau Éric Vigeanel avec Kalin de Burgo  et Sébastien Cavaillon avec Sarah d’Argouges qui complètent le classement, respectivement septième et huitième.

Dans le CCI*, le saut d’obstacles a délivré un spectacle plein de suspense puisque les écarts entre les concurrents étaient très faibles. La moindre barre a donc provoqué des désillusions quant au classement final. Olivier Hardouin avait donc une grande pression en entrant en piste avec sa bouillonnante Source d’Argonne. Mais le cavalier de La Ferté sous Jouarre contient sa joie : 'Je suis vraiment heureux car c’est une récompense attendue. Je suis venu là pour chercher ma qualification en deux étoiles et je repars avec la victoire. Que demander de plus ! Source est une excellente jument que j’avais repérée foal dans les prés de mon ami éleveur Pascal Trassart et qui m’avait déjà tapé dans l’œil. Je l’ai eu à trois ans et je l’ai formée depuis le début grâce au soutien de ma propriétaire qui a voulu investir pour moi dans cette bonne jument. Elle sait tout faire mais elle est aussi très émotive et souvent c’est ça qui la pénalise. Ce week-end, elle a tout fait bien et c’est une belle fin de saison !'

Derrière lui, Alexis Bonnard parfait sa préparation de Boekelo avec un très bon sans faute et une deuxième place finale car malheureusement, François Lemière et Ogustin du Terroir accusent deux barres. Cette situation profite à Nicolas Touzaint et Themis de Preuilly qui montent sur la troisième marche du podium, malgré une barre à terre, et à Raphael Cochet qui termine quatrième avec Sherazad de Louvière (sans-faute). 'Thémis est une jument que je découvre encore', explique Nicolas Touzaint, venu en voisin quasiment. 'Elle a plein de qualité mais elle est sensible. Nous allons apprendre à nous connaître plus amplement dans l’hiver et on verra pour la suite. Châteaubriant est un très beau concours avec une équipe rodée et efficace. Pour cette première édition internationale, tout s’est bien passé. Peut-être que la  multiplication des épreuves n’a pas donné la pleine visibilité à l’International mais ce fut un très beau concours et j’y reviendrais sûrement.' Françoise Lemière se classe quand même cinquième, juste devant Jean-Renaud Adde et Ouioui’quill, sans-faute aussi.

Les résultats ici. 

(Source communiqué)

J'aime 165

Réagissez