Samedi 27 septembre - 19h56 | Daphné G

CCI 2* Châteaubriant : un duo en tête

C’est le cross qui a ouvert la journée internationale de complet de Châteaubriant. Le magnifique parcours de cross a posé, au final, peu de problèmes en terme de difficultés d’obstacles a contrario du chronomètre. Pour le saut d’obstacles du CIC2*, le parcours a été plus délicat et ils ne sont plus que deux en tête.

Ce parcours de cross était vraiment un spectacle agréable et très plaisant. Les difficultés étaient là mais les chevaux expérimentés n’ont pas été soucieux. Seul le chronomètre a fait la différence. Ainsi, le classement a connu de belles remontées et quelques désillusions. Déception, une fois encore, pour Phosphore de Lhocre et Eddy Sans qui essuient un refus et pour Marie Lecrivain qui est éliminée avec Quougar du Forez tout comme Agnès Décrion et Tarany de Combord ou encore Margaux Reverdy et Sunland du Clos. Mais les ténors ont tenu parfaitement leur rang et le trio de tête est inchangé. Olivier Hardouin est toujours leader avec Source d’Argonne. François Lemière est deuxième avec Ogustin du Terroir et parfait ainsi sa préparation pour le CCIO3* de Boekelo tout comme Alexis Bonnard et Play Boy de Mesille. 'Je suis content de la remise en route de mon cheval', confie François qui n’a pas hésité à faire plus de dix heures de route pour venir ici. 'J’étais venu il y a sept ans avec mon poney. C’est un concours formidable et très bien organisé. J’ai fait un dressage plutôt à l’aise et un cross aussi, mais le chronomètre n’était pas facile alors que lors de la reconnaissance, je pensais ce parcours plus galopant. Il ne fallait pas perdre de temps car la fin de parcours était très sinueuse. Ogustin a de l’expérience donc il a été plutôt à l’aise mais cela lui a fait du bien, il n’avait pas couru depuis le CICO3* de Malmö.' Une notion de préparation en vue de l’échéance des Pays-Bas identique pour Alexis Bonnard qui retrouve un Play Boy de Mesille en bonne forme. 'Play Boy s’est bien comporté mais il aurait pu être un peu plus souple sur le carré de dressage et il est parti fort sur son cross car il avait besoin de se « dérouiller ». Après, il a retrouvé plutôt rapidement ses marques et s’est senti à l’aise. Je suis très content d’être venu là car c’est un très beau concours de grande qualité comme nous en avons besoin en France.' Nicolas Touzaint a lui-aussi mené parfaitement Thémis de Preuilly dans un parcours parfait et demeure quatrième au provisoire. Dans ce cross, il faut noter la belle remontée de Ouioui’quill et Safran des Essarts les deux montures de Jean-Renaud Adde qui font deux très beaux parcours et se placent respectivement huitième et dixième.  Excellentes prestations aussi d’Alexis Lemaire avec Tamtam Dodville, Raphael Cochet et Sherazad de Louvière ou encore Sébastien Cavaillon et Uranium de Louvière.

Sébastien Cavaillon est encore aux avant-postes du CIC2* après un excellent test de saut d’obstacles sans aucune pénalités. 'Je suis toujours autant ravi de Only. Il était particulièrement bien à l’aise aujourd’hui et a sauté avec beaucoup d’aisance. C’est sûr que c’est son point fort mais j’ai eu d’excellentes sensations sur ce tour qui était technique. Je suis ravi. Je vais le faire galoper à sa main sur le cross qui devrait être à sa portée.  J’espère prendre ma revanche de la dernière fois où j’avais abandonné à cause de la perte d’un fer. Sarah m’a aussi fait très plaisir même si elle m’échappe dans le triple et fait une barre. Normalement, nous avons une embouchure qui devrait me permettre de mieux la guider sur le cross. On verra bien !' Une prestation identique pour Éric Vigeanel et Maranello. Les deux cavaliers conservent donc le leadership tandis que Mathieu Vanlandeghem et Saga du Manaou*ENE-HN accuse une petite barre ce qui les place quatrième au provisoire. C’est la toute jeune Thais Meheust qui avec Quamilha s’intercale à la troisième place grâce à un parcours parfait : 'C’est mon premier concours à ce niveau. J’avais mon nouveau cheval engagé dans la tournée des As et j’en ai profité pour venir m’essayer à ce niveau d’épreuve. Nous sommes très bien préparés en Junior à aller vers ce niveau mais il faut se lancer dans le grand bain. Avec Quamilha, nous avons mis en place un travail sur les barres qui depuis quelques temps semble payant mais le sport reste le sport. Ce n’est que du plaisir et j’espère que demain cela continuera car le cross s’annonce technique et la piste n’est jamais facile même si c’est un superbe endroit que je fréquente depuis longtemps.' Belle remontée aussi d’Aurélie Gomez avec Slamm de la Sélune sans faute aussi. Une remontée encore plus marquante pour Thierry Messonnier sans faute avec Quatmandou qui passe de la seizième à la huitième place ou encore d’Ugo Provasi et Rafal de l’Eden sixièmes alors qu’ils étaient quatorzièmes après le dressage.

Demain, début du cross du CIC2* à partir de 9h30 et cso du CCI* à 15h.

(Source communiqué)


Les résultats ici. 

J'aime 115

Réagissez