Dimanche 21 septembre - 12h58 | Marc Verrier

Lanaken : Earley champion des cinq ans

Quarante-quatre partants et treize barragistes dans la finale du Championnat du monde des cinq ans à Lanaken.

Pas de Français parmi eux, ni en cavalier, ni en chevaux. Les deux Selle Français présents dans cette finale, Vangog (Le Tot de Semilly) avec Victoria Gulliksen et Verbois des Monceaux (Lando) avec David Astorg Ely, réalisent le même score de cinq points sur le tour initial.

C'est le hongre KWPN Earley qui l'emporte, monté par le Néerlandais Maikel van Mierlo. Earley est un fils de Harley VDL (Heartbreaker x Carthago Z) et de Zardenta par Indorado. Sa dauphine est une Irlandaise montée par une cavalière suédoise : Angelica Augustsson. Ard Ginger Pop est une fille de Luidam, avec une mère par Cruising, issue de la souche maternelle d'Abbervail Dream, membre de l'équipe de Grande-Bretagne avec Di Lampard. 

Le Holstein Cool Clarimo (Clarimo x Concerto II), sous la selle du Brésilien Marlon Modolo Zanotelli, monte sur la troisième marche du podium, tandis que la quatrième, Pembrook Milenia, nous vient également d'Irlande (le stud-book ISH serait-il en train de renaître de ses cendres ?) et a pour père Diamant de Semilly.

Douze chevaux étaient classés dans cette épreuve et, ironie du sort, c'est le clone Air Jordan Alpha Z, monté par Christian Ahlmann, qui hérite de la treizième et dernière place du barrage après trois fautes.

J'aime 105

Réagissez