Vendredi 13 décembre - 23h13 | Propos recueillis à Genève par Sébastien Roullier

Cathal Daniels : “J’avais peur de Karim Laghouag”

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Voici la réaction de l’Irlandais Cathal Daniels, vainqueur du cross indoor du CHI de Genève avec Alcatraz : “Ce soir, Alcatraz a été extraordinaire, concentré sur chacun de ses sauts, parfait dans les combinaisons. Nous nous étions déjà imposés lors de notre première épreuve ensemble (Alcatraz évoluait précédemment sous la selle du Britannique Alexander Bragg, ndlr), en novembre à Stuttgart. La semaine passée, cela ne s’était pas aussi bien passé à Paris (le couple avait été éliminé après deux refus, ndlr). Le public était très proche de la piste, qui était plus petite qu’ici, et il y avait comme ici une grosse ambiance, ce qui l’a peut-être un peu intimidé. Je suis peut-être allé un peu trop vite aussi… Nous devons sûrement encore apprendre à nous connaître un peu mieux. Du coup, nous sommes venus ici avec la volonté d’effacer tout cela et nous y sommes parvenus, alors je suis très content.
J’avais évidemment peur de Karim Laghouag et Punch de l’Esques, qui sont passés juste après moi. Il avaient gagné à Paris en étant incroyablement rapides. De toute façon, Karim va toujours très vite! Je savais que ce couple pouvait aller plus vite que nous, bien plus même, mais il est finalement allé trop vite (dépassant le temps idéal, ce qui l’a pénalisé, ndlr). Heureusement pour moi! Sincèrement, je suis impressionné par ce concours, que je découvre pour la première. Tout y est grandiose et parfaitement bien pensé pour les chevaux et cavaliers. Je reviendrai!”
 
Revivez son parcours en vidéo