Mardi 19 novembre - 14h32 | Communiqué

CSO Le Mans : Alexandra Ledermann mène son écurie au sommet

CSO Le Mans : Alexandra Ledermann mène son écurie au sommet

Crédit : PSV/Morel

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Comme lors de l’étape précédente courue à Lyon (69) en début de mois, la Pro Élite Grand Prix 1,50m disputée dans le grand hall en Toubin & Clement du Boulerie Jump au Mans a connu un franc succès au niveau des engagés dimanche après-midi. Pas moins de soixante-douze couples ont pris le départ cette épreuve. Si la victoire est tombée dans l’escarcelle de Sébastien Duplant associé à Alpha de Preuilly, la quatrièmee et avant-dernière étape du Grand Indoor FFE – AC Print a été remportée par l’écurie Carrosserie Paillard – TBV Automobiles grâce à la deuxième place d’Alexandra Ledermann et Requiem de Talma. 

 

Pour cet avant-dernier rendez-vous de la saison sur le circuit fédéral, c’est Gregory Bodo, chef de piste entre autres de l’étape Coupe du monde de Lyon (69) et du prochain CSI 5* de Paris - Longines Masters, qui avait en charge de dessiner les parcours de ces trois jours de compétition dans la Sarthe. 

 

Une Pro Élite Grand Prix qui s’est avérée délicate, car seuls quatre couples ont réussi à finir avec un score clair et se qualifier pour le barrage. Il aura fallu attendre la seconde partie de l’épreuve pour connaître le nom du premier couple sans-faute. C’est finalement Alexandra Ledermann (écurie Carrosserie Paillard – TBV Automobiles), première à repartir après le passage des tracteurs, qui l'a signé avec son fidèle Requiem de Talma. Elle a très vite été imitée par le cavalier de l’écurie de Bruno Rocuet : Corentin Derouet (hors Grand Indoor FFE – AC Print) avec Talika des Isles. Sont aussi venus s’ajouter à la liste : Paul Delforge (écurie Jump In) avec sa jument de l’élevage familial : Britney du Banney et Sébastien Duplant (hors Grand Indoor FFE – AC Print) avec Alpha de Preuilly, champion de France des chevaux de sept ans en 2017 avec le regretté Jean-Charles Bernast. 

 

Cédric Le Goff, sous aucune couleur d’écurie, Valentine Delaveau (écurie Jump Five - HDC), Axelle Lagoubie (écurie Top Equine - Horse Breed) ont malheureusement été pénalisés de quelques centièmes de trop au niveau du chronomètre, et ont respectivement pris les cinq, six et septième places avec Typhon de la Cense, Vivaldi des Forêts et Black’n Roll. La huitième place a été pour le champion de France Pro Élite 2019, Benoit Cernin avec Vackanda de Lojou, le plus rapide des quatre points. 

 

Première à repartir dans ce barrage, Alexandra Ledermann a de nouveau signé un tour parfait en 35“55. Moins de chance par contre pour Corentin Derouet qui a préféré jeter l’éponge très rapidement après deux refus de Talika des Isles sur l’obstacle du Grand Indoor et de ses partenaires. Paul Delforge, troisième à repartir, a été pénalisé quant à lui d’une faute sur ce même obstacle avec sa jeune monture âgée seulement de huit ans. C’est finalement Sébastien Duplant, dernier à partir, qui aura mis tout le monde d’accord en abaissant le chronomètre de plus de vingt centièmes de secondes. Il s’impose donc avec Alpha de Preuilly et avec qui il prenait part à sa troisième épreuve à cette hauteur. 

 

Rien n’est encore terminé pour connaître le nom de l’écurie, gagnante de cette douzième édition du circuit fédéral car il reste encore une étape qui se disputera dans le cadre du Salon du cheval de Paris (93), du 5 au 7 décembre prochain. 

Les résultats ici

J'aime 159

Réagissez