Jeudi 14 novembre - 19h49 | Mélina Massias

CSI 5*-W Stuttgart : Daniel Deusser coiffe Luciana Diniz au poteau

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

À domicile, Daniel Deusser a grillé la priorité à Luciana Diniz, dans l'épreuve qualificative pour le point d'orgue de demain : le German Master. Associé Kiana van het Herdershof, le talentueux cavalier des écuries Stephex a signé un parcours parfait en 66”34 secondes, contre 66”43 pour la Portugaise. Déjà cinquième et troisième des deux épreuves qu’elle a courues la semaine passée à Vérone, la fille de Toulon âgée de 9 ans est cette fois-ci montée sur la plus haute marche du podium. En tête une bonne partie de l’épreuve, Luciana Diniz s’est inclinée avec sa meilleure monture, Fit For Fun 13. À noter que l’amazone n’a emmené en Allemagne que sa fille de For Pleasure, qui n’était pas apparue au meilleur de sa forme il y a deux semaines à Lyon, sortant de piste avec un score inhabituel de quinze points, lors de la seule épreuve à laquelle elle a pris part. Emily Moffitt, qui bénéficie désormais des précieux conseils de Cameron Hanley, en plus de ceux du vice-champion d’Europe, Ben Maher, monte sur la troisième marche du podium avec Copain du Perchet CH. Plus rapide avec un chronomètre de 65”02 secondes, Hans-Dieter Dreher termine septième de cette épreuve jugée au barème C, à cause d’une faute de sa monture du jour : Prinz. Également plus rapide que le grand vainqueur de la soirée, Darragh Kenny et sa nouvelle recrue, Dabelle, accusent une faute et terminent dixièmes. Côté français, Kévin Staut et Roger-Yves Bost ont fauté à deux reprises, avec leurs deux chevaux de 10 ans, Viking d’la Rousserie et Vino d’Espinet. 

Les résultats complets ici.

 

J'aime 114

Réagissez