Mercredi 13 novembre - 17h46 | Lucas Tracol (avec communiqué)

Mark Laskin : “Je suis certain qu’il y a une autre explication”

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

À la suite du contrôle positif de Nikki Walker aux Jeux panaméricains de Lima, l’équipe canadienne fait front pour la soutenir, bien que leur qualification olympique soit remise en cause. À travers une agence spécialisée dans la réputation et les situations de crise, plusieurs cavaliers ont pris la parole, mais aussi le chef de l’équipe à la feuille d’érable, Mark Laskin : 

“Ces dernières années, j’ai passé beaucoup de temps avec Nikki en compétition. J’ai constamment été impressionné par le sérieux qu’elle met dans le sport et par son professionnalisme irréprochable. Je suis sûr à cent pour cent qu’elle ne prendrait jamais la moindre substance interdite ou qu’elle ne ferait jamais quoi que ce soit qui puisse nuire à l’équipe canadienne ou à sa carrière personnelle. Nikki est une excellente cavalière d’équipe et je suis plus que certain qu’il y a une autre explication pour son contrôle positif.”  

J'aime 169

Réagissez

  • Salvatore - le 13/11

    C'est peut être des résidus dans un saladier, un verre, une cuillère, ou dans l'atmosphère...