Vendredi 08 novembre - 15h17 | Mélina Massias (avec communiqué) et Yeelen Ravier

Changement de décor pour le championnat de France

Le mag

GRANDPRIX #111 GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE

GRANDPRIX #111

(GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Traditionnellement organisé sur le terrain en herbe du Grand Parquet de Fontainebleau, le Master Pro de saut d’obstacles se déroulera cette année dans un nouveau lieu. En effet, du 23 au 26 avril 2020, les meilleurs cavaliers Français se battront pour le titre de Champion de France sur la piste en sable du Haras de Jardy, à Marnes-La-Coquette (92).

Délaissé par les meilleurs pilotes du circuit international ces dernières saisons, la date de cette confrontation a également été avancée pour tenter de séduire davantage de protagonistes.
Organisés habituellement fin juin, les championnats sont boudés depuis quelques années par les meilleurs représentants tricolores. Kevin Staut n'a plus couru le Master Pro depuis 2006, où il avait pris part au Critérium Pro 1 avec Ismene du Thot, tandis que la dernière apparition de Simon Delestre remonte à 2012. Pénélope Leprevost, elle, est absente depuis cinq ans de l’échéance nationale. Plus que le changement de lieu, le changement de date de ces championnats, souhaité entre autres par le sélectionneur national Thierry Pomel, semble être une véritable tentative pour rallier les meilleurs Français. En organisant la compétition du 23 au 26 avril 2020, cela devrait permettre de séduire plus de couples. “Le Master Pro à cette date permettrait de bien lancer la saison extérieure”, avait simplement déclaré le sélectionneur national Thierry Pomel, contacté par la rédaction de GRANDPRIX fin août. En effet, l’échéance interviendrait deux semaines et demies avant le CSIO 5* de la Baule, événement incontournable pour les leaders français. “Ce serait effectivement une bonne étape avant le CSIO de La Baule, l'un des concours les plus importants en France. En plus, cela avantagerait le champion de France, qui pourra avoir accès à tous les plus beaux CSI 5* de la saison”, avait complété Thierry Pomel. 

Le nouveau format comportera l’habituel Championnat de France Pro Elite, mais aussi un critérium France et des championnats Pro 2 et Pro 3. Afin d’établir le cahier des charges de cet événement national, un groupe de travail se réunira à la fin du mois de novembre.
 

J'aime 150

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 08/11

    Participation obligatoire pour entrer dans les Groupes 1 et 2 qui déterminent les sélectionnables pour les CdN et les championnats internationaux! Voila la seule mesure efficace pour que ces championnats ne soient plus aussi ridicules!