Lundi 08 septembre - 11h51 | Marie de Pellegars

'Merci à la Normandie', Haya de Jordanie

La présidente de la FEI, la Princesse Haya de Jordanie a officiellement clos les Jeux équestres mondiaux FEI Alletch 2014 en Normandie au stade d'Ornano, menant à leur fin deux incroyables semaines de sport.

Les médailles finales des Jeux ont été remises par Tsunekazu Takeda, vice-président du comité d'organisation des Jeux olympiques de Tokyo 2020 et membre du conseil olympique de la FEI, au Néerlandais Jeroen Dubbeldam, sacré champion du monde après une haletante finale à quatre.

La septième édition des Jeux équestres mondiaux a battu des records avec la participation de soixante-quatorze nations, soit une augmentation de 25% par rapport aux Jeux de 2010, un record de douze nations qui participaient à leurs premiers Jeux équestres mondiaux et enfin un record de couverture médiatique de l'événement sur toutes les plateformes.

Environ cinq cent soixante-dix mille personnes sont venues aux Jeux, plus de deux-cent trente mille personnes ont visité le Village et environ cinquante mille spectateurs se sont rendus au Alltech Music Festival qui s'est étendu sur huit nuits. Trois mille volontaires ont apporté leur support au comité d'organisation.

Environ mille huit cent médias venus de cinquante-deux pays ont couvert les Jeux à travers toutes les plateformes médiatiques. Environ mille heures de direct à la télévision et sur les plateformes digitales en général ont été diffusées dans plus de deux cents territoires avec une audience globale de cinq cent millions.

En plus de la couverture médiatique traditionnelle, les Jeux ont eu un véritable succès sur les réseaux sociaux, y compris à travers la chaîne Youtube de la FEI qui a dépassé les 5,5 millions de vues durant ces deux semaines.

Lors du dernier moment des Jeux, la cérémonie de clôture qui a eu lieu hier soir, Laurent Beauvais, président du comité d'organisation de Normandie 2014, a remis le drapeau de la FEI à la Princesse Haya, qui l'a ensuite remis à Pauline Quinlan, maire de Bromont, la ville canadienne qui accueillera les Jeux équestres mondiaux en 2018.

Dans un message poignant adressé au stade, toujours enflammé après avoir vu son héros local Patrice Delaveau empoché la médaille d'argent, Haya de Jordanie a remercié toute la famille équestre de France et de Normandie d'avoir accueilli cette échéance mondiale.

'C'est la dernière fois que je me tiens devant vous aux Jeux équestres mondiaux en tant que présidente de la FEI. C'est un moment poignant de ma vie et je quitterai le stade ce soir en prenant l'entière mesure du cadeau que vous avez fait au sport que j'aime. Merci à la Normandie et merci à la France, je sais que notre sport aimé est estimé à sa juste valeur. Lorsque le reste du monde regarde la France, il voit de la liberté, de l'égalité et de la fraternité. Vous avez donné à nos athlètes la liberté de concourir avec justice en mettant le bien-être du cheval au cœur de tout ce qu'ils ont fait sur cette magnifique piste. Vous avez mis en avant l'égalité existante entre les hommes et les femmes, les jeunes et les vieux, les aptes et les inaptes, qui peut être révélée seulement par les chevaux. Vous avez établi une scène afin de célébrer la relation qui existe entre un cheval et son cavalier et qui représente l'une des plus belles preuves d'amour et de fraternité. Merci aux Français, notre sport est plus fort désormais, plus fier, et vous lui avez donné la liberté de parcourir le monde. L'esprit de cette belle région de Normandie, de la France, vivra toujours dans nos cœurs. Merci à la Normandie, merci à la France. Et désormais, il est de mon ressort de déclarer les Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie clos', a dit la Princesse Haya, très émue.  

Source communiqué

J'aime 168

Réagissez