Lundi 08 septembre - 11h07 | Daphné G

JEM : promesses tenues

Une édition record avec cinq cent soixante-cinq milles spectateurs


La septième édition des Jeux équestres mondiaux s’achève dans une ambiance de village olympique, après une seconde semaine sportive de haute volée et un week-end de participation exceptionnel à Caen. Avec plus de cinq cent soixante-cinq mille spectateurs, la Fédération équestre internationale (FEI) confirme une fréquentation record depuis la création de l’événement en 1990.  La présence également record de mille sept cent cinquante journalistes accrédités venus de cinquante-deux pays démontre que l’attente de ce grand rendez-vous des sports équestres est aujourd’hui devenue planétaire. De bon augure pour la prochaine édition de 2018 prévue au Canada.

Pour le Comité d’organisation Normandie 2014, la mission est quasi achevée, avec de grandes satisfactions, de belles surprises, des difficultés surmontées et quelques moments de tristesse car c’est déjà presque la fin. Dans quelques semaines, un bilan complet sera tiré des Jeux pour le territoire. Les premiers éléments (notamment un taux de remplissage hôtelier et la consommation de spectateurs pour moitié Français et étrangers) montrent que le public a été au rendez-vous en Normandie pour prolonger l’élan du soixante-dixième anniversaire du débarquement et devant les écrans dans le monde.

Laurent Beauvais, président du Comité d’Organisation Normandie 2014, 'Nous étions très fiers de faire cet événement avec et pour les Normands, comme nous l’avons fait avec et pour la famille équestre.'


HRH Princesse Haya, présidente de la FEI : 'Succès incroyable sur les réseaux sociaux, ce sont les Jeux équestres mondiaux les plus connectés de l’histoire. C’était également les plus bruyants (rires) : les athlètes ont tous dit qu’il n’avaient jamais été autant acclamés et supportés'.


Pearce Lyons, président de la société Alltech : 'Les Jeux équestres mondiaux ont changé ma vie, mon entreprise. Nous avons vu notre marque faire le tour de la planète ! Nous sommes très contents de ces Jeux en Normandie, sans parler de la délicieuse cuisine française ! (rires)'


Fabien Grobon, directeur du Comité d’Organisation Normandie 2014, 'L’excellence sportive, le succès populaire, la filière équine normande étaient tous au rendez-vous de ces Jeux !'


Des sports équestres de niveau international offerts au public


C’était l’un des objectifs majeurs de tout événement sportif, placer les athlètes dans les meilleures conditions pour qu’ils puissent pleinement exprimer la performance. En Normandie, dans sept lieux différents et largement inédits, vingt-sept titres ont couronné les meilleurs dans huit championnats du monde. Leurs commentaires et les retours des officiels des délégations sont positifs, tant sur l’accueil (chevaux et équipes) que sur l’organisation des compétitions et l’ambiance des stades. La proximité avec le public, recherchée dès la préparation des épreuves par le Comité d’Organisation, a fait vivre de grands moments aux sportifs. Le public s’est réjoui des exploits des meilleurs, placé aux premières loges dans des sites aménagés tout spécialement pour l’événement avec écrans géants et commentaires enlevés.

La célébration des cultures équestres du monde


Plus de deux cent mille personnes sont venues prolonger leur journée d’émotion sportive au Village des Jeux, ou ont voulu, tout simplement, profiter de son ambiance 'olympique' ou des concerts du Alltech Music Festival. La cérémonie d’ouverture, création sensible et véritable œuvre artistique qui a touché le public, s’est déroulée à guichet fermé (vingt-et-un mille spectateurs). Autour de la relation qui unit, depuis toujours et de par le monde, les hommes et leurs chevaux, les spectateurs, athlètes et organisateurs se sont retrouvés pour ouvrir et fermer la page des Jeux en Normandie.

(Source communiqué)

J'aime 164

Réagissez