Dimanche 07 septembre - 19h26 | Marie de Pellegars

'Je suis un peu déçu', Patrice Delaveau

Le Tricolore Patrice Delaveau, médaillé d’argent cet après-midi à Caen, a accepté de revenir sur cette incroyable finale :

'Je suis un peu déçu d’avoir raté l’or, même si je ne l’aurais pas forcément eu puisqu’il aurait fallu disputer un barrage, à cause d’un peu de temps dépassé. Deuxième à quelques centièmes de seconde de la victoire c’est difficile à avaler. En revanche, le point positif est que cela a évité à nos chevaux de courir un barrage en plus. Jeroen a fait quatre parcours parfaits, il a été le plus fort aujourd’hui. J’ai encore le parcours avec Casall en tête et je pense que je vais le garder longtemps ! J’ai perdu du temps dans ma courbe pour aller sur l’avant-dernier car j’ai voulu garder le cheval très compacté donc j’ai pris mon temps puis j’ai rajouté une foulée pour aller sauter le dernier. Après avoir sauté l’ultime obstacle je me doutais que je ne serais pas dans le temps mais j’ai mis une foulée à réagir… voilà où sont passés las quarante-trois centièmes ! J’ai été surpris par le galop de Cortes mais il a un super rebond et est très agréable à monter. Casall était aussi génial mais un tout petit peu froid dans sa façon de faire mais avec beaucoup de concentration et d’application sur l’obstacle. Le cheval de Jeroen était encore très frais. Il a un saut un peu raide qui m’a déséquilibré plusieurs fois à la réception. L’ambiance a été incroyable toute la semaine. Je pense que dans les tribunes il y avait 70% des gens que j’avais déjà croisé une fois dans ma vie et tout ce monde m’a vraiment aidé et porté. J’ai regardé avec beaucoup de curiosité Orient sauter avec les autres cavaliers. Cela apporte beaucoup car ça permet de régler quelques petits détails que l’on ne fait pas mais que les autres cavaliers gèrent mieux. '

Propos recueillis par Marie de Pellegars-Malhortie

J'aime 139

Réagissez