Jeudi 10 octobre - 17h00 | Lucas Tracol

[VIDÉO] Sanctos fait un nouveau come-back

[VIDÉO] Sanctos fait un nouveau come-back

Hello Sanctos et Scott Brash ce matin à Grimaud.
Crédit : Sportfot

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Il n’y a pas qu'Albfuehren’s Bianca et Timon d'Aure qui font leur retour après une pause à Grimaud. Arrêté depuis bien plus longtemps toutefois, le crackissime Hello Sanctos a également fait son come-back. Le bai aujourd’hui âgé de dix-sept ans était en effet engagé dans la même épreuve que Bianca ce matin, dans le label CSI 2* et sur des barres à 1,30m. Son parcours ne s’est pas aussi bien passé, puisqu’après avoir fortement trébuché à la réception du n°1, le bai a contraint son cavalier à faire une volte, et a laissé une barre à terre plus tard pendant son tour. Rien de catastrophique heureusement pour ce champion qui doit reprendre ses marques, lui qui n’a pas concouru depuis le mois de mai. Avant les quatre parcours réalisés à Valkenswaard, il n’avait pas sauté depuis janvier, et avait été longuement arrêté avant cela. Espérons que cette fois, son retour sera durable !

Propriété de Lady et Lord Harris ainsi que de Lady Kirkham, Hello Sanctos fait indiscutablement partie des meilleurs chevaux au monde. Ce dernier a été révélé aux Jeux olympiques de Londres, où il avait participé à la médaille d’or par équipes de la Grande-Bretagne. Ont suivi une pléthore de victoires dans quelques-unes des plus belles épreuves du monde, dont les Grands Prix CSI 5* de Genève en 2014 et d’Aix-la-Chapelle en 2015, ou encore dans le Top 10 en 2014. Le bai a notamment permis à Scott Brash d’être le premier cavalier de l’histoire à réaliser le Grand Chelem de saut d’obstacles, mais aussi de décrocher la victoire du circuit du Longines Global Champions Tour en 2013. Cette même saison, il participait là-encore à l’or par équipes décroché par l’Union Jack aux championnats d’Europe de Herning, une échéance lors de laquelle il a offert à son cavalier le bronze individuel.