Lundi 15 juillet - 17h02 | Yeelen Ravier

Violente chute pour Grégory Cottard, mais rien de grave

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Engagé le week-end passé dans le concours national de Gambais, Grégory Cottard a malheureusement subi une violente chute pendant une détente avec son cheval Uyoucouncoun. “Tout d'un coup, surgissant de nulle part sur notre côté droit, arrive droit debout en lançade ce cheval furieux et son cavalier tentant de le maîtriser“, a raconté le pilote français, de plus en plus actif sur les réseaux sociaux, sur son compte Facebook. “Je pousse un cri, je me dis que je vais mourir. L’antérieur droit passe devant moi, l’antérieur gauche derrière, l’élan de cet étalon projette mon compagnon et moi au sol. Je me retrouve avec ces deux forces de la nature sur moi. J’attends que ça termine en priant. Les chevaux partis au galop, je suis toujours au sol, sonné.

Je fais un scan de tout mon corps. J’ai mal à l’épaule gauche et aux côtes. Beaucoup de monde autour de moi me posent des questions, je suis incapable d’y répondre. Après quelques minutes, je reprends mes esprits et me relève tant bien que mal. Bilan : Uyoucouncoun, après une nuit en clinique, se retrouve avec des hématomes et des égratignures. Pour ma part, rien de cassé. Néanmoins des contusions aux côtes et à la clavicule. Quelques jours de repos devraient me permettre de récupérer rapidement.“


La rédaction de GRANDPRIX souhaite un bon et rapide rétablissement à Grégory Cottard.

J'aime 128

Réagissez