Mardi 18 juin - 11h31 | Lucas Tracol

À dix-neuf ans, Tobalio fait son retour

À dix-neuf ans, Tobalio fait son retour

Albert Voorn et Tobalio à La Baule.
Crédit : Scoopdyga

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Monté jusqu’en 2016 par Abdullah al-Sharbatly, Tobalio avait depuis disparu de la scène internationale, avant de faire son retour le week-end passé lors du CSIO Jeunes d’Hagen. Le fils de Numero Uno de dix-neuf ans y était monté dans les épreuves Enfants par l’Allemande de quatorze ans Antonia Peiss, qui en est la propriétaire depuis peu. Le couple a d’abord été éliminé sur un parcours à 1,25m, avant de commettre une faute dans une épreuve en deux phases, et d’écoper de quatre points dans le Grand Prix à 1,30m. 

Débuté sur la scène internationale par les Néerlandais Gerco Schröder et Tom Brinkman, Tobalio avait explosé sur la scène internationale avec Albert Voorn, à qui il avait permis de faire un retour remarqué au plus haut niveau. Ensemble, le couple avait notamment remporté le Grand Prix CSI 3* de Villeneuve-sur-Lot en 2011, participé à la victoire des Oranje dans la Coupe des nations de La Baule en 2013, ou encore signé un double zéro dans la Coupe de Dublin la même année. Propriété des groupes Eurocomerce puis Gevi International, le KWPN avait finalement été cédé début 2015 pour passer sous la selle d’Abdullah al-Sharbatly. Ensemble, le couple s’était classé à de nombreuses reprises et avait notamment remporté le Longines Global Champions Tour de Shanghai en 2016, un mois avant de se classer deuxième à Madrid. Début 2017, le Saoudien avait annoncé la retraite complice du bai, qui n’a semble-t-il été que temporaire…



 

J'aime 134

Réagissez