Dimanche 09 juin - 20h21 | Mélina Massias

CSI 3* Lons le Saunier : Benoît Cernin en démonstration

CSI 3* Lons le Saunier : Benoît Cernin en démonstration

Crédit : © Jumping International de Lons le Saunier

Le mag

GRANDPRIX #113 GRANDPRIX n°113 FÉVRIER

GRANDPRIX #113

(GRANDPRIX n°113 FÉVRIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Sur un nuage depuis plusieurs semaines, Benoît Cernin vient d’accrocher une nouvelle victoire à son palmarès, après celle glanée vendredi sur cette même piste de Lons le Saunier, dans l’épreuve ranking cotée à 1m50. Dans l’épreuve majeure du CSI 3* de Lons le Saunier, le Tricolore et son étalon Uitlanders du Ter n’ont connu aucune embûche sur le leur chemin vers la victoire. Une multitude de pilotes expérimentés était pourtant au rendez-vous, à commencer par Michel Robert. L’ancien cadre de l’équipe de France, qui a fait son grand retour au niveau 5* lors du CSIO de St Gall la semaine passée, a terminé deuxième, aux rênes d’Emerette. Le lauréat du jour a arrêté le chronomètre en 39’23 secondes, contre 40’21 secondes pour Michel Robert. Troisième, Alexandre Fontanelle et son expérimenté Prime Time des Vagues ont fait étalage de leur bonne forme. Sur un délicat parcours, neuf couples, et tous Français, se sont qualifiés pour le barrage. À la quatrième place, Thomas Levecque devance Jacques Helmlinger et Méganne Moissonnier, auteure de deux parcours parfaits avec le puissant Cordial. Alexandra Ledermann a signé le barrage le moins rapide, et prend ainsi les devants sur Clément Frerejacques et Margaux Bost, qui ont respectivement fauté à deux et trois reprises sur cet ultime parcours.

Classement complet.
 

J'aime 163

Réagissez

  • ALBERT MUDA - le 09/06

    Du très grand Benoit Cernin , vous pouviez ajouter , également 2ème de la 1ère qualif grand prix jeudi . Ce qui fait 3 parcours et 2 barrages pour Uitlanders et aucune barre à terre . Content de revoir Prime Time des Vague a son meilleur niveau , de voir Mégane Moissonnier performante avec Cordial qui s'est bien amélioré depuis 1 an . Et pour terminer , respect pour Monsieur Robert qui à bientôt 71 ans , "donne" la leçon aux "jeunes" , vraiment épatante , cette Emerette .