Lundi 20 mai - 18h42 | Inès Maharavo

Constant van Paesschen et le haras van de Helle cessent leur collaboration

Constant van Paesschen et le haras van de Helle cessent leur collaboration

Constant van Paesschen & Carlow van de Helle
Crédit : Scoopdyga

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Le Belge Constant van Paesschen a annoncé sur les réseaux sociaux la fin de sa collaboration avec le haras Van De Helle, qui lui confiait depuis 2012 des chevaux de haut niveau à l’image de Diamanthina Van Ruythershof et Isidoor Van de Helle. Sur la fille de Diamant de Semilly avec une mère par Carthago, le cavalier aujourd’hui âgé de vingt-cinq ans a remporté treize épreuves internationales dont le Grand Prix CSI 3* Lons-le-Saunier en 2015. Retraitée depuis 2015, cette dernière avait été formée par un autre Belge, Niels Bruynseels. 
 
Plus récemment, Constant van Paesschen s’était vu confier l’un de leurs talentueux hongres, Calore van de Helle (Casall x Lord), avec lequel il s’était imposé dans le Grand Prix CSI 3* de Canteleu en 2016. Le Belge a aussi monté l’étalon Jilbert Van’t Ruytheshof, un fils de Numero Uno de dix ans, mais surtout Carlow van de Helle, avec lequel il a il a pris part à de beaux Grands Prix ainsi que des Coupes des nations, comme au CSIO 3* de Lisbonne, où grâce à un double zéro, le duo avait participé au succès belge en 2017.  
 
J'ai eu le bonheur de faire évoluer les chevaux des écuries Van de Helle au plus haut niveau et d’engranger de nombreux succès ces dernières années avec Diamanthina, Jilbert, Calore, Carlow et bien d'autres. Je souhaite remercier Monsieur Mais et sa compagne Edith pour leur confiance et leur soutien qu’ils m’ont apporté avec leurs chevaux. J'ai donc décidé d’affronter de nouveaux défis avec les chevaux qui sont déjà dans mes écuries et ceux qui me rejoindront dans le futur”, a expliqué Constant van Paesschen. 
 

J'aime 123

Réagissez