Samedi 18 mai - 16h50 | Propos recueillis à La Baule par Yeelen Ravier

Patrice Delaveau : ''Je voulais qu'on se souvienne que je suis venu!''

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Voici la réaction du Normand Patrice Delaveau, vainqueur de son quatrième Derby du CSIO 5* de La Baule avec Vestale de Mazure*HDC :
"Je suis très content de ma victoire! Je n'ai pas encore battu le record de victoires puisque Nelson Pessoa en était à six! Et depuis le temps qu’il a arrêté la compétition, on en parle encore! Le Derby représente un challenge sympa, et celui de La Baule est mondialement connu. Il faut toujours préparer les chevaux un petit peu avant l'échéance. On ne peut pas décider de la courir quinze jours avant! Moi, je la prépare deux mois avant. 

L'an dernier, le tracé avait changé mais je n'avais pas couru le Derby. J’avais reconnu le parcours et je l'avais trouvé très bas et il y avait très peu de cavaliers engagés. Pour autant, quand j'ai fait la reconnaissance de piste aujourd'hui, j'ai trouvé qu'il avait l'air bien plus difficile que ce que j'imaginais! C’était un super parcours, construit dans le sens cheval. Il y quinze ou vingt ans, il y avait plein de chutes.

Je suis partie en sixième position, donc je n'avais pas de repères et je ne suis pas allé très vite. Je voulais absolument faire une bonne performance parce que je n’ai pas disputé ni la Coupe des nations ni le Grand Prix de demain, donc je voulais qu’on se souvienne que je suis venu!"

J'aime 136

Réagissez