Vendredi 17 mai - 19h00 | Propos recueillis par Lucas Tracol à La Baule

Niklaus Rutschi : “Je n’ai pas dormi de la nuit tant j’étais nerveux”

Le mag

GRANDPRIX #106 GRANDPRIX n°106 MAI

GRANDPRIX #106

(GRANDPRIX n°106 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Voici la réaction de Niklaus Rutschi, auteur d’un superbe double zéro sur Cardano CH dans la Coupe des nations Longines de La Baule, remportée par la Suisse : 
 
“J’ai toujours regardé La Baule à la télévision, mais je n’étais encore jamais venu. Enfin à trente-cinq ans… enfin plutôt cinquante-trois ans (rires), j’ai réussi à fouler cette piste ! Pour être honnête, je n’ai pas dormi de la nuit tant j’étais nerveux. Après mon premier sans-faute, j’étais vraiment ravi et j’aurais bien voulu que l’épreuve s’arrête aussitôt (rires). Merci en tout cas à Steve (Guerdat, ndlr) et à toute l’équipe, car gagner ici est un rêve qui devient réalité”. 
 

J'aime 168

Réagissez