Mercredi 08 mai - 19h08 | Marc Verrier avec communiqué

Séverin Hillereau s'installe à son compte

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Installé en Suisse depuis treize ans, Séverin Hillereau a travaillé dans plusieurs écuries, ce qui lui a permis de tourner régulièrement au niveau trois étoiles, avec une année faste en 2017, où il a pu participer à de beaux CSI5*, comme Saint-Moritz et Genève, et porter la veste bleue de l’équipe de France lors du CSIO3* de Rabat, avec une deuxième place dans la Coupe des nations.

A trente-six ans, ce natif des Pays-de-la-Loire a pris la décision de s’installer à son compte à Prez-vers-Noréaz, non loin de Fribourg.
Sur sa page Facebook, Séverin Hillereau a annoncé la grande nouvelle : « Depuis mon arrivée en Suisse en 2006, j’ai eu la grande chance de vivre de très belles choses dans le sport équestre. 
J’ai eu l'opportunité de travailler chez Michel Darioly, Pius Schwizer et enfin Gian-Battista Lutta. Ce dernier m’a permis de monter des chevaux d’une qualité exceptionnelle et de participer à de magnifiques concours. Je lui en suis extrêmement reconnaissant et ne peut que le remercier pour toutes ces belles années passées à Lossy. Je remercie aussi Alain Jufer, mon collègue d’écurie avec lequel j’ai partagé énormément de choses et qui m’a beaucoup appris. Cette expérience à Lossy m’a permis d’atteindre le haut niveau et de croiser la route de quelques chevaux de très grande qualité comme Rosso Antico, Flying Girl, Check Picobello, Stakorado , Radja d’Artemis et tant d'autres.
Aujourd’hui, j’ai décidé de voler de mes propres ailes et de me mettre à mon compte. Quatre chevaux m’ont été confiés par des propriétaires. Je serai désormais basé à Prez-vers-Noréaz. Ces infrastructures, propriété de Delphine Piller, sont magnifiques et très fonctionnelles.
C’est un vrai tournant dans ma carrière, mais je pense que c’est le bon moment. Aujourd’hui, des propriétaires ont décidé de me faire confiance et je leur en suis très reconnaissant. Je vais pouvoir former des chevaux pour les emmener le plus loin possible, mais aussi donner quelques cours. Et je suis prêt à accueillir d’autres chevaux, j’ai quelques boxes disponibles encore. 
Je me réjouis beaucoup de ce nouveau chapitre qui débute. »

 

J'aime 150

Réagissez