Mercredi 27 août - 19h28 | Marie de Pellegars

Les réactions des médaillées

Les trois amazones médaillées d'aujourd'hui à l'issue du Grand Prix Spécial ont livré leurs impressions : 

Charlotte Dujardin, médaillée d’or :

 

'J’ai effectué un travail très dur, après l’épreuve d’hier j’étais confiante, comme je n’avais pas mes coéquipiers à mes côtés j’ai décidé de tout donner sur la piste, j’avais l’impression d’être dans une Ferrari ! C’est dommage qu’il ait fait son crottin au mauvais moment mais nous ne pouvons pas changer cela. Ce n’est pas grave, je suis très contente. Le point le plus difficile pour moi a été d’entendre tous les spectateurs car à chaque fois qu’il y avait un mouvement ils étaient tous derrière moi, j’entendais des cris, je ne savais pas si c’était pour des erreurs ou non, j’avais presque envie de leur demander de ne pas faire de bruit mais c’était quand même agréable d’entendre le soutien du public.'

 

Helen Langehanenberg, médaillée d’argent :


'Passer juste après Charlotte ne me faisait pas peur, mon cheval aime les spectateurs. J’étais très concentrée durant toute la reprise donc je n’entendais pas trop le public. Avant mon entrée je n’étais pas au courant de la note de Charlotte. Demain je vais tout donner. En ce qui concerne le fait de battre Charlotte dans l’avenir je ne vais pas laisser tomber !  Je n’ai pas eu le temps de réfléchir à ce que je pourrai faire mais je vais voir et tout faire pour y arriver.'

 

Kristina Sprehe, médaillée de bronze :


'C’est fantastique. Je suis très fière de mon cheval, mes coéquipiers et entraîneur. Il s’agit de mes premiers Jeux équestres mondiaux, c’est vraiment extraordinaire pour moi d’avoir remporté une médaille d’or par équipes et une de bronze dans le Spécial. Je souhaitais remporter l’or en équipe mais en individuel je voulais seulement faire de mon mieux et je n’aurais jamais imaginé que cela signifiait être médaillée de bronze.'

 

Propos recueillis par Marie de Pellegars-Malhortie

J'aime 122

Réagissez