Mardi 26 août - 21h36 | Marie de Pellegars

La réaction d’Arnaud Serre

Arnaud Serre a présenté aujourd’hui sa plus belle reprise en Grand Prix avec son Lusitanien Robinson de Lafont*de Massa. Les Tricolores ont fait frissonner les passionnés de dressage et les juges leur ont attribué une note de 72.843% leur offrant une vingtième place et une sélection pour le Grand Prix Spécial.

 

'Depuis Deauville nous avons beaucoup travaillé Robinson. Nous avons eu un petit ennui de colique juste avant le stage de préparation qui avait lieu au Mans mais cela n’a pas été grave. Il n’a pas perdu d’état ni de forme. Au contraire, il était disponible et frais. Je suis satisfait de la préparation et avec la reprise d’aujourd’hui je ne peux qu’être content. Le trot allongé n’est pas son point fort. Le premier j’ai été timide car j’ai voulu assurer pour l’équipe. Il y avait beaucoup de pression, l’atmosphère n’est pas pesante mais sympa. Le cheval était tendu. Je n’ai pas voulu prendre de risque. Le dernier trot j’ai voulu tenter un peu plus mais il n’a pas voulu, j’ai donc arrêté d’insister car il serait passé au galop. Ce qui est impressionnant c’est quand on fait une faute on entend la stupeur des gens et là on se dit 'mince tout le monde l’a vu !' (Rires) C’est une super expérience, on peut être fier de notre public français. Par rapports aux championnats d’Europe de Rotterdam, j’ai abordé cette échéance différemment car nous avons plus d’expérience et nous avons bien géré la préparation du cheval. Nous n’avons pas trop répété les exercices, nous l’avons fait travailler un peu vendredi et surtout dimanche car c’était le seul moment où nous étions sur la piste du stade d’Ornano. Hier, nous avons juste vu les petits détails et aujourd’hui il était bien. Demain, je vais essayer de faire au mieux et de me faire plaisir. Je vais rester concentré sur les objectifs. Ce soir, nous ne fêterons pas la performance d’aujourd’hui pour être bien en forme demain. Nous avons peu de chance d’entrer dans la Reprise Libre en Musique, c’est même quasiment impossible car le Spécial demande surtout des trots allongés et des passages, or ce n’est pas son fort. Il peut faire un parcours sans faute et si j’obtiens les mêmes notes qu’aujourd’hui ça sera pour moi un objectif rempli. Il n’a qu’à neuf ans. C’est finalement le cheval le plus jeune et le plus sûr de l’équipe. Nous sommes en train de le construire, cet hiver il ne fera pas de concours car nous voulons vraiment le préparer pour 2015 et améliorer son trot.'

Propos recueillis par Daphné Godfroy

J'aime 167

Réagissez