Vendredi 19 avril - 21h59 | Léa Dall'Aglio

CVI-W Saumur : Janika Derks et Juan Martin Clavijo en tête

Le mag

GRANDPRIX #106 GRANDPRIX n°106 MAI

GRANDPRIX #106

(GRANDPRIX n°106 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

La Coupe du monde a véritablement commencé ce soir à Saumur, avec la première manche. Hier, en soirée, la Warm-up (« échauffement ») a donné l’ordre de départ des deux présentations à venir. Et après les petites fautes de la veille, les voltigeurs ont pu ajuster leurs programmes.

Comme hier, l’Allemande Janika Derks domine. Dans un justaucorps bleu ciel, la numéro 3 mondiale fait figure de parfaite rivale de Kristina Boe dans cette finale de Coupe du monde. Malgré un déséquilibre dès son premier mouvement à cheval, elle prend la tête de la compétition après un programme maîtrisé. Sa compatriote, qui terminait avec grande surprise en dernière position, s’est ressaisie pour signer une performance à la hauteur des attentes. 
L’écart reste important, puisque la première est évaluée à 8,835, contre 8,503 pour la seconde. Derrière elles, la Suissesse Nadja Buttiker, juge sa performance « pas mal, mais peux mieux faire ». Elle est certainement pénalisée par sa difficulté à remonter à cheval lors d’une de ses premières figures. 

Du côté des hommes, la première place provisoire revient sans surprise à Juan Martin Clavijo, le phénomène du moment. Le Colombien présente une voltige technique et souple, fluide, qui séduit les juges puisqu’il termine avec une moyenne de 8,908. Derrière lui, les Allemands Jannik Heiland (8,842) et Thomas Brüsewitz, qui avait véritablement raté son entrée la veille. Le Français Clément Taillez termine cette première manche à la cinquième place (8,363), grâce à un programme maîtrisé à la longe de Pascale Wagner. 

En Pas-de-deux, le couple allemand (Theresa-Sophie Bresch et Torben Jacobs) se montre au-dessus du lot. Dans cette catégorie, sont observés la capacité des athlètes à voltiger ensemble… et individuellement, et ils en montrent un bel exemple avec des figures impressionnantes et une chorégraphie sobre mais efficace (8,894). Derrière eux, les duos américain, puis suisse. 

Leclezio en tête dans le CVI 3*

Le CVI 3* a également débuté aujourd’hui avec les Imposés. En équipes, alors que l’équipe française Noroc est assez attendue, elle ne prend pas la tête de la compétition avec une moyenne de 7,442, puisque les Allemands de Fredenbeck obtiennent 7,537. Les écuries de la Cigogne sont pour le moment troisièmes, avec 6,060. L’Allemande Pauline Riedl est en tête chez les femmes avec 8,259, devant sa compatriote Chiara Congia et la Suissesse Celine Hofstetter. La Française Estelle Chauvet pointe à la douzième place, évaluée à 6,730. Chez les hommes, c’est sans surprise que le désormais Français Lambert Leclezio prend la pole position (8,229), devant ses compatriotes Vincent Haennel et Dorian Terrier. 

Demain, les épreuves du CVI débutent à 15h15 avec les femmes, tandis que la finale de la Coupe du monde se tiendra à partir de 21h.

J'aime 162

Réagissez