Mardi 26 août - 17h56 | Marie de Pellegars

Suivez le Grand Prix en direct

Suivez le Grand Prix des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie en direct (pensez à rafraîchir régulièrement cette page en utilisant la touche F5 sur PC sur POMME+R sur Mac) !


Concernant les Tricolores, Jessica Michel et Riwera de Hus prendront le départ à 11h24 puis Arnaud Serre et Robinson de Lafont*de Massa tenteront leur chance à 16h51.


8h : La compétition a repris ses droits sur la piste du stade d'Ornano et pour cela l'ouvreuse a été de choix puisqu'il s'est agi de la triple championne du monde allemande Isabell Werth portée par Bella Rose 2. L'amazone n'a pas déçu puisque, comme tout le monde l'imaginait, elle a pris le leadership de la compétition grâce à un score de 81.529%.


8h09 : Mélanie Hofmann a ensuite eu la difficile tâche de présenté son Grand Prix après la belle performance d'Isabell Werth. La Suissesse avec GB Cazzago C est sorti de piste avec un score de 67.671%.



8h18 : La jeune Morgan Barbançon Mestre entre en piste avec son majestueux Painted Black, ancienne monture d'Anky van Grusven. Les changements de pied sont parfaitement réalisés, tout comme les pirouettes ou encore le passage qui reçoit de bonnes notes des juges. Le couple se voit adjuger une note de 75.143% soit le meilleur score qu'elle n'est jamais réalisé de toute sa jeune carrière. L'Espagnol s'installe ainsi à la troisième place du classement provisoire. 



8h27 : Leonardo Tiozzo prend place au centre de l'arène normande accompagné de Randon pour les couleurs de l'Italie. Le zig-zag au galop pose quelques problèmes aux Italiens qui perdent ainsi de précieux points. Le score final s'arrête sur 65.157%.



8h36 : Renate Voglsang et Fabriano réalisent leurs mouvements avec fluidité. Le fils de Florestan I prend de la hauteur et piaffe correctement mais la fin de la reprise se poursuit moins bien que ce qu'elle avait commencé. Les deux complices finissent avec une note de 69.329%.



8h45 : Au tour désormais de la Polonaise Beata Stremler sur Rubicon D. Alors que le début de la reprise se déroulait au mieux, le fils de Rubin Royal n'a pas accepté de réaliser le piaffer. Après quelques pas en arrière puis une tentative de se mettre debout, les juges ont attribué une note moyenne de 1,9 faisant dégringoler le score de la Polonaise. FInalement, le couple termine avec 67.343%.



8h54 : Le champion du monde en titre, Edward Gal, entre en piste sous les acclamations du public. Porté par Glock's Voice, puisque Glock's Undercover s'est bléssé, le numéro trois mondial s'élance. Avant même son entrée sur lé carré, le néerlandais met en oeuvre les talents de son fils de De Niro. Le talent du couple est dès le début mis en oeuvre et les juges approuvent. Mais le premier piaffer pose problème et la note moyenne est de 4,9 ce qui fait descendre le total provisoire brutalement. Les autres piaffers ont également causé des difficultés au couple. Sa note finale est donc de 72.414% soit la huitième place au provisoire.



9h03 : La Luxembourgeoise Diane Erpelding sur Woltaire TSF s'avance pour tenter sa chance. Quelques difficultés sont rencontrées de part et d'autre de la reprise. Les changements de pieds par exemple sont laborieux et reçoivet une note moyenne de 3,3. Cela engendre un total de 61.429%.



9h12 : Svetlana Kiseliova et Parish entre en piste sous le drapeau Ukrainien. Le score est de 66.814%.



9h33 : Après une courte pause de réfection de la piste, Joao Victor Oliva a pris le départ avec Signo Dos Pinhais. Les juges ne sont pas particulièrement séduits et accordent une note de 63.843%.



9h42 : Le Canada entre alors en piste avec Megan Lane et Caravella. Les juges se sont prononcés et l'amazone sort de piste avec un score de 69.743%. 



9h51 : La Canadienne cède sa place à l'Estonienne Dina Ellermann montée sur Landy's Akvarel. La cavalière des Pays Baltes n'a reçu qu'une note de 65.457%.



10h : la Finlandaise, trentième des Jeux olympiques de Londres, Mikaela Lindh a sellé pour l'occasion Skovlunds Mas Guapo. Les portes du Grand Prix Spécial semblent compliqué à atteindre car leur score de 68.529% leur offre la vingt-septième place.



10h09 : Les États-Unis viennent défier les autres nations grâce à Laura Graves et Verdades. L'engagement du cheval dans la transition piaffer passage est bon. Les juges le salue avec une note moyenne de 7,6. Tout semble parfaitement maîtrisé et les notes s'envolent. Le score final approche les sommets puisqu'il est de 74.871% soit la quatrième place du provisoire.



10h18 : Julie de Deken, qui a sellé Lucky Dance pour l'occasion va tenter d'imiter voir de surpasser celle qu'elle a croisée dans le couloir du stade d'Ornano. Les piaffers engendrent des difficultés pour le couple et abaissent la note à 66.486%.



10h27 : L'Estonie est une nouvelles fois à l'honneur mais cette fois à travers Grete Barake et Talent. L'amplitude de la fille de Lennard et la précision de sa cavalière font que les changements de pied se déroulent parfaitement mais le couple obtient une note de 65,043%.



10h36 : Au tour maintenant de l'Australienne Kristy Oatley er Ronan 2. Afin de détendre son fils de Riccione, la cavalière a eu recours à deux tours de galop en avant permettant au cheval de se rassembler plus facilement au moment d'entrer sur le rectangle de dressage. Le cheval fait un écart lors du passage ce qui lui vaut une note moyenne de 3,9 sur ce mouvement. Le zig-zag au galop est quelque peu raté également, à l'image des changements de pied au temps qui suivent. Finalement, le couple s'en sort avec une note de 63.771%.



À l'heure actuelle pour être dans les trente premiers et donc espérer participe au Grand Prix Spécial, il faut réaliser 67,71% au moins. 


10h57 : Carlos Pinto, grand champion international, est sur le rectangle avec son étalon gris Soberano III. Le couple portugais démontre précision, rebond et assurance dans ses mouvements mais ne reçoit qu'une note de 68.8%. 

11h06 : Trude Hestengen déroule sa partition sous les yeux du public avec Tobajo Pik Disney. La Norvégienne et son fils de Tobajo n'accèderont pas au Grand Prix Spécial puisque les juges ont mis une note de 67.543%

11h15 : Nathalie zu-Sayn-Wittgenstien participe ici à ses cinquièmes jeux équestres mondiaux et elle est pour cela associé à son fidèle Digby. Le premier passage marque une hésitation du fils de Donnerhall et les juges attribuent un 6,6. La note finale est de 72.771% soit une neuvième place qui lui ouvre les portes du Grand Prix Spécial.

11h24 : l'ambiance est à son comble dans le stade d'Ornano pour accueillir le couple olympique tricolore, Jessica Michel et Riwera de Hus. Le début de la reprise se déroule parfaitement et les bonnes notes s'enchaînent. Mais la bête noire de la fille de Welt Hit II revient et deux 5 sont attribués au piaffer et au passage ce qui la fait passer en dessous de la barre des 70%. Et le scénario se reproduit sur la dernière ligne où piaffer et passage osn tà nouveau de mise. Riwera de Hus et Jessica Michel perdent de précieux points et ne seront pas présentes dans le Grand Prix Spécial puisque leur note finale est de 67.086% soit la trente-septième place du provisoire. 

11h33 : le troisième britannique, Michael Eilberg en selle sur Half Moon Delphi, est en piste. Tout se passait bien jusqu'à ce que sa fille de Dimaggio fasse une foulée de galop à la sortie de son appuyer à droite. Son reculé a ensuite été raté également. Mais le couple se rattrape en déroulant le reste de la reprise d'une belle manière. Malheureusement la diagonale des changements de pied au temps vient gâcher la fête car la fin est difficile. Mais la dernière ligne composée de passage et piaffer, atout du gris, remonte le score qui s'arrête finalement sur 71.886%.

11h42 : La Russe Marina Aframeeva portée par Vosk est au coeur de l'action. Son score final est finalement de 67.629%.

11h51 : Au tour désormais de l'Irlande d'évoluer avec Judy Reynolds et Vancouver K. L'appuyer à gauche n'a pas été réussi puisque le fils de Jazz a réalisé quelques foulées de galop lui évitant de se soumettre. Il a réitéré son mécontentement quelques secondes plus tard en se mettant debout lors du piaffer. La note moyenne tombe, 2,4. Avec un coefficient 2 les pertes sont lourdes pour l'Irlandaise et le score final est de 

12h : le prodige suédois, Patrick Kittel est en piste en selle sur son Watermill Scandic qui n'a participé qu'à un petit nombre de compétition cette année. Comme à son habitude, le cavalier s'exécute dans le calme et la précision. Le hongre de quinze ans est parfaitement aux ordres. 74.086%. Voilà la note finale du Suédois. 

12h09 : l'ultime concurrent de la matinée est sur le rectangle. Il s'agit de la Sud-Africaine Denise Hallion associée à Wervelwind. La note finale est de 61.143%.

La compétition continuera et se terminera cet après-midi. Le premier concurrent entrera en piste à 13h45 et il s'agira de la très performance Helen Langehanenberg avec son puissant Damon Hill. L'Allemande tentera de s'installer sur le podium avec ses deux compatriotes, Isabell Werth étant actuellement en tête et Kristina Sprehe deuxième. Elle permettra également d'asseoir la suprématie de la Mannschaft. 

Afin d'intégrer le top 30 et espérer faire partie du Grand Prix Spécial il faut atteindre les 68.800%.

13h45 : La compétition reprend son cours, sous une pluie battante, avec l'incontestable star allemande, Helen Langehanenberg et Damon Hill. Avec le retrait de la compétition de Totilas et Matthias Alexander Rath, le duel entre le couple allemand et la numéro un mondial britannique, Charlotte Dujardin sur Valegro, devrait bel et bien avoir lieu. La reprise de l'Allemande pourrait également installer définitivement la Mannschaft sur la plus haute marche du podium de ces Jeux équestres mondiaux. Dès son entrée les juges sont conquis, les bonnes notes démarrent. La partition est bien rodée, le couple bien préparé et rien n'est laissé au hasard. Dans son allongement au trop l'alezan s'envole puis la transition au passage est parfaitement réalisée tout comme le piaffer qui suit. Les mouvements s'enchaînent avec décontraction et légèreté comme le couple a l'habitude de faire. Les changements de pied au temps sont moins bien notés que le reste par les juges qui mettent une note moyenne de 7. Le doubler au passage reçoit l'incroyable note moyenne de 8,8. Le piaffer est bon mais une petite faute est faite lors de l'arrêt final. L'Allemande ne réussit pas à détrôner sa compatriote mais elle se positionne en embuscade juste derrière avec une note de 81.357%. 

13h54 : La Suissesse Marcela Krinke Susmelj en selle sur Smeyers Molberg succède à la championne allemande. Sa prestation a été récompensée par les juges puisqu'elle reçoit la note finale de 73.186%. Une onzième place au provisoire. 

14h03 : L'Espagnol Jose Daniel Martin Dockx en selle sur Grandioso entre en piste. Le premier allongement au trot engendre une petite faute en fin de diagonale. Le cavalier a réalisé une reprise de haute qualité avec une note de 74.186% qui le place à la septième place du provisoire. 

14h12 : Valentina Truppa s'élance avec Fixdesign Eremo del Castegno. Les changements de pied au deux temps sont moins fluides que le reste de la reprise et la note moyenne est de 6,6. Idem pour les changements de pied au temps qui reçoivent un 6,4. Néanmoins, la performance italienne sort de piste alors que les tableaux affichent son score de 73.814%.

14h21 : Au tour maintenant de Victoria Max-Theurer associée à Augustin OLD. La prometteuse autrichienne reçoit d'entrée de jeu un 8,5 pour son entrée et son arrêt. Les pirouettes sont parfaitement réussies puisqu'elles ont été notées à 8,4 et 8,2. Avec un score final de 77.114%.

14h30 : La compétition démarre pour le Polonais Zaneta Skowronska et Mystery. Le couple signe un score de 66.243%.

14h39 : La championne olympique en titre, Adelinde Cornelissen, est sur la scène sous les ovations du public. La Néerlandaise est accompagnée de son talentueux Jerich Parzival, économisé cette année en vue de cette échéance. La numéro cinq mondial ne fait pas mentir ses titres et tout s'enchaîne d'une belle manière. Le piaffer est largement salué par les juges d'une note moyenne de 8,6. Ce sera 8,1 pour les changements de pied au temps. Les pirouettes sont parfaitement effectuées. 8,6 pour l'ultime piaffer et cela offre une note finale de 79.629% ce qui équivaut à la troisième place pour l'instant.

14h48 : la Luxembourgeoise Véronique Henschen succède à la Néerlandaise avec son hongre bai, Fontalero. Leur note de 65.457% les relègue à la soixante-deuxième place.

14h57 : L'Ukraine est au stade d'Ornano représentée par Don Gregorius monté par Inna Logutenkova. Malheureusement ce couple ne foulera plus la piste caennaise puisque l'amazone et son fils de Don Cardinale s'octroient seulement la trente-cinquième place en 69.271%.

15h18 : La Brésilienne Luiza Tavares de Almeida débute sa reprise avec Pastor. Au milieu de sa première diagonale au trop allongé le jury la sonne et demande à l'amazone qu'elle mette un terme à sa reprise estimant que son cheval boitait et qu'il ne pouvait donc pas continuer ainsi.

15h27 : Après cette courte interruption dû à l'arrêt de la reprise de la précédente concurrente, la Canadienne Belinda Trussel avec Anton se présentent. Le couple fait ce que les juges attendent sans vaciller et les notes distribuées sont correctes. La cavalière du drapeau à la feuille d'érable arrête le score sur 71.700%.

15h36 : Le couple, vingt-cinquième des championnats d'Europe de Rotterdam en 2011, Terhi Stegard et Axis TSF, a pris place. Les mouvements au pas ne sont pas jugés correctes et le couple perd des points. Le Grand Prix Spécial s'éloigne et disparaît finalement puisqu'avec son score de 69.257% elle n'est que trente-sixième.

15h45 : le vainqueur de la finale de la coupe du monde 2009 à Las Vegas, le vice-champion du monde de Lexington, Steffen Peters soulève la foule sur son passage. L'Américain est accompagné de Legolas 21. LEs juges apprécient la prestation et lui donnent de belles notes. Alors que tout se déroulait parfaitement une faute a été commise lors de la diagonale des changements de pied au temps ce qui lui vaut une note de 3,6. Malgré cette erreur, Steffen Peters et Legolas 21 sont sixième avec 75.843%.

15h54 : Claudia Fassaert est Donnerfee viennent défendre les couleurs belges. Les changements de pied au temps posent problème et les juges les notent à 3,1 mais, malgré cette erreur, la Belge repart avec une note de 70.400%.

16h03 : Mary Hanna et Sancette s'élancent pour l'Australie. Elle concours ici en individuel. L'amazone signe un ainsi un score de 70.929%.

16h12 : Maria Caetano s'illustre avec Xiripiti. Les deux complices sont venus défendre les couleurs du Portugal. Avec son Lusitanien, l'Espagnole se voit attribuer une note de 67%.

16h21 : Lillann Jebsen et Pro-Set sont les derniers concurrents norvégiens à s'élancer et ils ne repartiront pas demain puisque leur score de 68.129% ne leur permet pas. 

16h42 : La première cavalière du dernier groupe vient tout juste de sortir du tunnel menant à la piste. Il s'agit d'Anna Kasprazak en selle sur Donnperignon. La Danoise a une réelle carte à jouer. Le piaffer n'est jugé qu'à 6,9 puis 6,8 le deuxième alors que les changements de pied aux deux temps sont approuvés par les juges avec 8. Au final la note est de 74.457% soit la neuvième place du provisoire.

16h51 : L'utlime français se fait appeler par la foule avec de nombreux applaudissements. Arnaud Serre et Robinson de Lafont*de Massa viennent d'entrer en piste. Le trot allongé est un peu timide et les juges ne leur accordent que 6,6 de moyenne. Le passage en revanche est un des vrais points forts du duo comme le piaffer qui a reçu un 8,4 et le deuxième un 7,4. Un petit accroc survenu à la fin de l'allongement au galop a fait peur à la foule. L'allongement au trot lui fait perdre des points parce que, pour quelques foulées de galop, les juges lui ont mis 3,9. En revanche le piaffer final a reçu 8,4 ce qui fait un score final de 72.843%. Les novices de cette équipe de France sont dix-huitièmes et seront ainsi présents demain lors du Grand Prix Spécial.

17h : Le couple numéro un mondial et multi médaillé vient de faire son entrée. Charlotte Dujardin et Valegro sont attendus de tous. Dès l'entrée les juges approuvent. Comme souvent avec eux tout semble parfait. La Britannique fait une nouvelle fois sortir tout le talent de son puissant fils de Negro. Le piaffer est irréprochable et les juges lui donnent un 8,9. Aucune note ne descend sous le 8. Les changements de pied aux deux temps sont notés à 8,9 et ceux au temps à 9. Première note en dessous de 8 la transition au trot rassemblé qui reçoit un 7,1 car Valegro est passé au trot quelques mètres avant. Encore une fois le couple britannique s'impose dune main de maître et sans conteste. Le résultat officiel est de 85.271%.

17h09 : Inessa Merkulova a la difficile tâche de passer juste après les ovni du dressage. La Russe a sellé Mister X.La pluie torrentielle s'étant invitée, les choses se compliquent mais l'amazone ne se perturbe pas pour autant et tout reste maîtrisé et de bon niveau. Elle en termine avec un score de 71.057%.

17h18 : L'Irlandaise Anna Merveldt portée par Vancouver est annoncée. Son fils de Quite Easy ne semble pas gêné par la pluie et le sol mouillé par la pluie normande et présente sa reprise d'une belle manière mais quelques fautes éparpillés font baisser les notes. Le cheval n'accepte pas vraiment la soumission comme son compatriote passé plus tôt dans la journée. Le score est de 64.8%.

17h27 : Tinne Vilhelmson Silfven et Don Auriello sont à leur tour en piste. Les changements de pied aux deux temps sont loupés et reçoivent une note de 5.8 mais les autres mouvements ayant été bien exécutés, la Suédoise ne perd pas énormément de points. Le score final est de 76.186% soit la sixième place du provisoire.

17h36 : Le Coréen Dong-Seon Kim et Bukowski s'est élancée. Il termine avec une note finale de 66.543%

17h45 : Nicole Smith et Victoria représentent l'Afrique du Sud et ferment l'épreuve avec un score de 68.757%.

L'Allemagne est donc sacrée championne du monde en titre devant la Grande-Bretagne en argent et les Pays-Bas qui se parente de la médaille de bronze. Du côté individuel, Charlotte Dujardin mène la danse devant Isabell Werth et Helen Langehanenberg. 

J'aime 131

Réagissez