Mardi 26 août - 10h52 | Daphné G

Grande-Bretagne et Autriche à la corde

Suivez la première journée de para-dressage des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie en direct (pensez à rafraîchir régulièrement cette page en utilisant la touche F5 sur PC sur POMME+R sur Mac) !

C’est donc sous la pluie que Samuel Catel (grade III), en selle sur le bai de quatorze ans ans Mogador de Valange, a inauguré ce premier jour de compétition en para-dressage. Ce 'jeune' couple (ils tournent ensemble depuis trois mois) a déroulé une reprise fluide, assurant de bonnes transitions. Un travail très propre qui se solde par un 66,816 %, le plaçant ainsi à la quatrième place provisoire du classement, derrière la Norvégienne Ann Cathrin Lubbe, l’Allemand Steffen Zeibig et la Canadienne Roberta Sheffield.

Deuxième Français à passer ce matin, Vladimir Vinchon a signé une reprise tout à fait satisfaisante. « Rockford 17 et moi travaillons ensemble depuis huit mois. Nous sommes donc un « jeune » couple. Je suis content de sa prestation. Il est parfois un peu contracté mais se détend ensuite. Il est en progrès depuis Deauville (avril), n’est pas gêné par la pluie » a-t-il déclaré en sortie de piste. Un classement (provisoire) en 7e place, avec un score de 67,632 %. Anne-Frédérique Royon (cavalière et propriétaire de Rockford) s’est elle aussi déclarée satisfaite de la prestation du couple qui améliore ses marques au fil des compétitions.

La pluie sera une des invitées d’honneur sur ce début de semaine et il faudra faire avec. J’Adore, le partenaire d’Anne-Frédérique, avec lequel elle sera sur le rectangle en début d’après-midi (grade Ib) aime moyennement.

Enfin les cavaliers français ont reçu un renfort qui fera du bien à leur moral : José Letartre a reçu son Pass (comme aide) pour la semaine. Une présence forte, expérimentée et chaleureuse. Sans Warina hélas mais dont les nouvelles sont bonnes.

La France occupe donc provisoirement la cinquième place par équipes derrière l'Allemagne, en tête, la Hollande, deuxième, le Danemark, et la Norvège. À ce stade de l'épreuve, Vladimir Vinchon est septième suivi par Samuel Catel qui est neuvième.

S’élançant en deuxième position cette après-midi (grade .Ib), Anne-Frédérique Royon vient de signer une jolie performance, terminant avec un 68,320 % dont elle n’est pas entièrement satisfaite : 'Je suis un peu déçue par… moi. Je me suis un peu retenue, j’aurais dû donner plus. Mais J’Adore a été bien, malgré la pluie qu’elle n’aime pas beaucoup. J’Adore progresse constamment. J’espère qu’on sera présente toutes les deux sur la RLM. J’aimerais tellement la lancer sur la musique. Cela lui convient très bien.' Cette cavalière exigeante avoue ne pas encore tout à fait réaliser être aux JEM. Et si J’Adore a parfois été un peu regardante sur les flaques de pluie, une fois rassurée elle a montré un bon potentiel, avec des 7, 7,3, 7,1 en intermédiaire. Elle occupe à l’heure actuelle la deuxième place du concours mais Valérie Salles n’entend pas donner son pain à manger aux autres (passage à 15 h 32) et surtout les lions britanniques (Lee Pearson, Ricky Bradshaw) et l’inusable Pepo Puch ne sont pas encore rentrés en piste !

Valérie Salles n’avait pas la tâche facile puisqu’elle passait derrière Pepo Puch, vieux briscard multi médaillé d’or. Elle reconnaît d’ailleurs : 'Oui passer après Pepo Puch ce n’est pas simple ! Mais mon objectif c’était de faire de mon mieux avec Diamond. Et je suis très contente de ce que nous avons fait. La jument s’est très bien comportée, m’a fait confiance. Je lui ai parlé, elle s’est détendue. Et j’ai la satisfaction de voir que ce que je recherchais depuis quelques jours je l’ai obtenu aujourd’hui.' Jean-François Lagarde, son nouvel entraîneur, est lui aussi satisfait. Avec 67,760 %, elle occupe la huitième place (provisoire) du classement.  

À l'hippodrome de la Prairie, Dominique-Laurence Repessé

J'aime 160

Réagissez