Mardi 12 août - 15h01 | Sébastien Roullier

Pas de troisième mandat pour Haya

Alors que tout semblait réuni – un franc soutien d’une grande majorité de fédérations nationales et une modification statutaire intervenue au printemps – pour lui permettre de briguer un troisième mandat à la tête de la Fédération équestre internationale, Son Altesse Royale la Princesse Haya de Jordanie s’est finalement ravisée. Dans un communiqué de presse publié en début d’après-midi, celle qui dirige la FEI depuis 2006 annonce qu’elle ne se représentera pas. Officiellement motivée par des raisons familiales et par son désir d’un plus grand engagement humanitaire au Proche Orient, cette annonce intervient suffisamment tôt pour susciter l’émergence d’un ou plusieurs nouveaux candidats. Pour l’heure, seul le Suisse Pierre Génécand s’est lancé dans la course. Voilà de quoi agiter les coulisses des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014, qui débute dans onze jours en Normandie.

Les élections sont programmées le 14 décembre à Bakou en Azerbaïdjan.

Plus d’infos à suivre.

SR

J'aime 153

Réagissez