Mardi 12 août - 15h44 | Marie de Pellegars

Zwiep des Fontaines quitte la Normandie

[Zwiep des Fontaines] quitte la selle de son cavalier de presque toujours, [Jeroen Zwartjes], pour rejoindre les écuries du Néerlandais [Albert Voorn] dans un but de commercialisation. Outre un passage éclair chez [Penelope Leprevost], avec le Normand le fils de Lupicor a gravi un à un les échelons jusqu'à se classer huitième du Grand Prix du CSI 2* de Saint-Lô en décembre dernier, à la deuxième position du Grand Prix Pro 1 de Cabourg en mai et à la septième place du Grand Prix du CSI 2* de Caen Test Events il y a quelques semaines. Le couple s'est également classé lors de presque toutes ses sorties dans des épreuves à 1,35m, 1,40m ou 1,45m et depuis désormais trois ans. Le magnifique étalon bai et son cavalier néerlandais installé depuis de longues années en Normandie avaient participé à leur premier Grand Prix 1,55m à l'occasion du Grand National de Deauville en juin dernier. Aart Alberts, propriétaire du talentueux cheval, a finalement décidé de confier ce champion à Albert Voorn dans un but de commercialisation. Cette arrivée se révèle être une belle opportunité pour la 'Veste orange' qui a perdu son cheval de tête, [Tobalio], il y a quelques mois lors de la vente aux enchères Eurocommerce. À cette période là, Albert Voorn avait d'ailleurs déjà essayé Zwiep mais n'avait pas trouvé d'investisseur prêt à l'aider.

'Je suis très déçu évidemment j'aurais aimé pouvoir le garder plus longtemps mais c'est une fatalité à laquelle tout cavalier peut être confronté. Aart Alberts souhaite absolument vendre Zwiep et il pense que cela se fera peut-être plus facilement chez Albert Voorn aux Pays-Bas, c'est la vie', a réagi Jeroen Zwartjes.

'J'aime beaucoup Zwiep mais c'est vraiment malheureux pour Jeroen qui a fait énormément de travail dessus et qui le perd désormais. Je n'ai pas encore de réels objectifs, je vais prendre mon temps car le cheval a déjà réalisé une saison de concours et que ma monte est différente de celle de Jeroen. Je veux donner la chance à Zwiep de s'adapter à ma façon de faire. Dans ce laps de temps, peut-être que des clients seront intéressés et il sera alors vendu parce que c'est le seul objectif de Monsieur Alberts. Je l'ai essayé il y a quelques mois et il est incroyablement respectueux. J'avais alors cherché des investisseurs mais personne n'a été intéressé. Je ne crois pas que les Néerlandais soient prêts à soutenir l'équitation de haut niveau. Le départ de Tobalio pour une petit somme en est l'exemple parfait. Il était pourtant en 2013 le meilleur cheval de Coupe des nations de notre pays. Beaucoup de monde doute actuellement du fait que Zwiep pourra participer au plus beau sport, c'est d’ailleurs la raison pour laquelle il n'est pas encore vendu, mais je pense qu'un cheval aussi respectueux que lui peut faire ce qu'il y a de plus dur dès lors qu'il a confiance en son cavalier', a expliqué Albert Voorn.

MPM

J'aime 193

Réagissez