Mardi 05 août - 00h59 | Sébastien Roullier

CSIO 5* Gijón : Rutschi très critique

CSIO 5* Gijón : Rutschi très critique

Photo Javier Díaz Argüelles

Voici la réaction de Niklaus Rutschi, vainqueur ce soir du Grand Prix CSIO 5* de Gijón avec Windsor XV : 'Je ne vendrai jamais ce cheval, même si je reçois un offre astronomique, parce que je le considère comme mon troisième fils.

Le chef de piste devrait reconsidérer ses parcours avant de commettre une erreur si grave que celle de ce soir. Trois cavaliers sont tombés (le Chilien Samuel Parot avec Quick du Pottier, l’Allemand David Will avec Mic Mac du Tillard et le Néerlandais Leon Thijssen avec Haertthago, ndlr), mais il y aurait pu en avoir d’autres. Il devrait être défendu de placer un double à deux grandes foulées après une rivière. C’est hautement dangereux. Aujourd'hui, trois sont tombés. Ç’aurait pu être plus grave. C'est une leçon dont devraient apprendre les juges et le chef de piste. Ça devrait être interdit!'

Contrairement à d'habitude, Avelino Rodríguez Miravalles, le chef de piste espagnol, n'était pas présent en conférence de presse, et n'a pas pu se défendre face à ces dures critiques.

Propos recueillis par Javier Díaz Argüelles

J'aime 123

Réagissez