Lundi 04 août - 12h58 | Léa Dall'Aglio

CHEU-J Kaposvar : Théo Denis quatrième

Les championnats d’Europe Junior de voltige équestre ont eu lieu du 30 juillet au 03 août, à Kaposvár, en Hongrie. Trois Français ont fait le déplacement : Théo Denis et Jordan Gauvrit, qui évoluaient tous les deux sur Sorbon*ENE-HN longé par François Athimon, et Estelle Chauvet, qui présentait Sushi longé par Maud Bousignac-Dumont. En Pas-de-deux et dans l’épreuve par équipes, la France n’était pas représentée. Les championnats se sont déroulés en deux manches, chacune composée d’un programme imposé et d’un Libre.

 

 

De bonnes progressions françaises en Individuel

 

Chez les garçons, l’Allemand Miro Rengel, qui avait pris la tête du classement dès les premiers Imposés, obtient finalement la médaille d’argent, avec une moyenne de 7.785. Il présentait Sir Bernhard RS, longé par Nina Vorberg. C’est le Hongrois Balázs Bence qui s’octroie le titre ! Une grande fierté pour la nation d’accueil, qui remporte sa première médaille internationale en Junior. Le jeune garçon évoluait sur Emir du Beaune, longé par Claudia Petersohn. Il est évalué à 7.894. Le podium est complété par l’Autrichien Dominik Eder, avec Pipetto et Marion Meiβl.

Les Tricolores n’ont quant à eux pas démérité ! Théo Denis effectue le deuxième meilleur Libre lors de la première manche, ce qui lui permet d’accéder en finale à la cinquième place. Malgré une chute lors du programme final, il obtient la note finale de 7.400, et finit la compétition aux pieds du podium. Il profite notamment de la difficile performance du cheval de l’Allemand Tom Vollmer, qui le devançait initialement. Jordan Gauvrit a lui aussi pu accéder à la finale, et termine à la onzième place, avec une moyenne de 6.888. De belles progressions pour ces deux garçons, qui s’étaient respectivement classés huitième et quinzième lors de la précédente édition.

 

Du côté des filles, Estelle Chauvet ne parvient pas en entrer en finale, malgré une belle performance lors de son Libre, qui la classe sixième. Elle finit la compétition à la vingt-quatrième place, avec une moyenne de 6,352. Le championnat est dominé pendant les quatre jours par l’Autrichienne Eva Nagiller, qui s’installe à la tête du classement provisoire dès les premiers Imposés. Elle s’illustrait sur Wolke Sieben, longé par Gregor Stöckl. Elle mène, aux portes de la finale, avec une courte avance de seulement 8 millièmes, avant de remporter largement le deuxième programme imposé, devant ses compatriotes Nicole Kirbisch et Alina Barosch. Une chute de Nicole lors de son dernier Libre empêchera à la nation autrichienne de réaliser un triplé historique, puisque l’athlète redescend à la quatrième place, cédant la troisième place du podium à l’Allemande Chiara Congia.

 

 

L’Autriche domine en groupe

 

Sans surprise, puisque dominant la compétition depuis le premier jour, l’équipe autrichienne (Darin 5 / Karen Asmera) remporte son quatrième titre de championne du monde, avec une note finale de 7.727, après les éditions 2005, 2007 et 2010. L’Allemagne (Dachico / Anna Brinkmann) monte sur la deuxième marche du podium, devant l’Italie (Lugano 330 / Laura Carnabuci).

 

En Pas-de-deux, les Autrichiennes Heike Hulla et Sandrine Flicker, championnes d’Europe Junior en 2013, conservent leur titre. Elles évoluaient sur Le Grand Chevalier longé par Eva Maria Kreiner, et devancent deux duos italiens, composés d’Erika di Forti et Lorenzo Lupacchini, et de Giorgia Moscato et Laura Gauvazzi. Il s’agit des deux premières médailles internationales pour l’Italie dans cette catégorie.

 

Depuis la création de cette compétition internationale, il y a dix ans, l’Autriche et l’Allemagne se sont toujours partagé toutes les médailles d’or et d’argent. La victoire du Hongrois Balázs Bence et la deuxième place de l’Italie en Pas-de-deux, semblent avoir mis un terme à cette suprématie !

 

 

LD

J'aime 171

Réagissez