Mardi 13 février - 12h08 | Lucas Tracol

Six mois de suspension pour Sanne Thijssen

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter

La Fédération équestre internationale a provisoirement suspendu Sanne Thijssen pour une durée de six mois. Après un contrôle anti-dopage, sa jument Sara Galotière a en effet été contrôlée positive à la kétamine (un anesthésique général) au CSI 4* de Liverpool, le même concours où la Selle Français a perdu la vie. Le 30 décembre dernier, la fille d’Idéal de la Loge a en effet dû être euthanasiée à d’une fracture d’un postérieur survenue lors d’une épreuve à barrage. 

Pour Leon Thijssen, le père de la cavalière, la présence de kétamine dans le sang de la jument est “logique”, puisque le prélèvement aurait été réalisé à la suite de son euthanasie. Or, le Néerlandais soutient que l’anesthésique a été administré par le vétérinaire en amont de l’euthanasie. “Sanne voulait être présente lors de l’euthanasie, mais elle n’a pas eu le droit. Nous ne savions même pas que la jument allait être contrôlée pour dopage”, a expliqué Leon Thijssen à Horses.nl, certain de l’innocence de sa fille.

J'aime 169

Réagissez