Mercredi 07 février - 11h50 | Anaïs Durr

Codarco s’est éteint

Codarco, le beau bai à la pelote blanche s’est éteint à seulement onze ans. C’est sur son compte Instagram que sa partenaire Chloe Reid a annoncé la triste nouvelle, en lui adressant un message poignant.  
 
“Cher Cody,
Le jour où je me suis assise la première fois sur ton dos fut le pire essai que je n’ai jamais fait. J’étais si nerveuse et déstabilisée par ta puissance que je n’arrivais pas à trouver mes distances. Je n’oublierai jamais l’abord de cette combinaison au trot, puis la façon dont nous somme écrasés dans l’oxer, mais tu as continué à sauter et à me porter en toute sécurité. Alors que j’ai rencontré de nombreux cavaliers, à travers toutes ces années, qui m’ont confié qu’ils t’avaient essayé et n’avaient su saisir l’opportunité de te garder, je me sentirai toujours chanceuse que tu m’aies choisi pour être ta cavalière. Même si je pense que tu aurais pu avoir beaucoup plus de succès avec des pilotes plus expérimentés, j’ai été la chanceuse qui te comptais dans mes écuries. Merci d’avoir été le partenaire d’une vie. Tu laisses derrière toi beaucoup de gens avec le cœur brisé, et une petite fille qui ne t’oubliera jamais. Repose en paix mon minion”.  
 
Élevé en Irlande, par David et Thomas O’Brien, Codarco a connu de nombreux succès dans les compétitions Jeunes Chevaux, en remportant notamment la finale du championnat des chevaux de quatre ans à Dublin, en 2011. Acheté par Billy Twomey, puis revendu à Chloe Reid en 2015, l’étalon de sport irlandais, fils de Darco, s’était notamment illustré lors de la Coupe des nations Longines du CSIO 5* de Falsterbo en juillet, offrant aux États-Unis un double sans faute. Ce même week-end, le couple s’est également classé troisième du Grand Prix CSIO 5*. Le prometteur bai avait également décroché une jolie septième place dans la Coupe du monde d’Helsinki, en octobre. 

J'aime 141

Réagissez