Dimanche 04 février - 16h19 | Propos recueillis à Bordeaux par Yeelen Ravier

Simon Delestre : ''Je n'irai pas à Göteborg''

Le mag

GRANDPRIX #95 GRANDPRIX n°95 AVRIL

GRANDPRIX #95

(GRANDPRIX n°95 AVRIL)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter

Voici la réaction de Simon Delestre, troisième du Grand Prix de la Ville de Bordeaux avec Gain Line :

"Gain Line a effectué deux parcours formidables. Il débute encore à ce niveau là. J'ai hésité à l'engager dans le Grand Prix de Coupe du monde hier, mais comme il est encore novice, j'ai préféré le monter aujourd'hui. Et ça a payé ! Il est bien en route pour les Grands Prix qui viennent. C'était un parcours bien dosé aujourd'hui. Il était un peu plus facile qu'hier évidemment, mais c'était un parcours sérieux avec des bons chevaux au départ. Le double à la fin a fait beaucoup de dégâts, c'était une distance très délicate.

À part dans le Grand Prix de Coupe du monde hier, où je n'ai pas pu glaner encore quelques points en vue de la finale, j'ai eu un bon week-end. Je montais Filou, un cheval de neuf ans, qui a fait un sans-faute hier et deuxième ce matin. C'est un cheval d'avenir, je pense que c'est vraiment un petit crack ! Et enfin Gain Line est troisième cet après-midi, donc je suis content ! Je n'irai pas courir la dernière étape de Coupe du monde à Göteborg, j'ai une dizaine de chevaux qui partent à la tournée d'Oliva et que j'ai besoin de former. Il y a 60 % de chances, je pense, que je me qualifie pour la finale. Nous verrons en fin de mois !"

J'aime 162

Réagissez