Dimanche 04 février - 00h29 | Propos recueillis à Bordeaux par Sébastien Roullier

Uliano Vezzani : “Je ne suis pas un robot”

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter

Voici la réaction de l’Italien Uliano Vezzani, chef de piste du Jumping de Bordeaux après le Grand Prix Coupe du monde Longines : “Je suis très content parce que le sport a parlé de belle manière ce soir. Il suffit de voir les cavaliers qui ont terminé sur le podium. Mon parcours n’était pas évident, avec quelques distances techniques, mais les chevaux ont tous très bien sauté. Chaque parcours est particulier. Cette année plus que l’année dernière (où l’épreuve s’était achevée par un barrage fleuve opposant dix-neuf couples, ndlr), j’ai sans doute fait plus attention à la forme des chevaux dans les épreuves du premier jour, ce qui a sans doute aidé à avoir un barrage plus normal (à dix couples, ndlr). Cette fois, c’était parfait. Un petit rien, une distance trop facile ou trop difficile peut tout changer dans une telle épreuve. Et je dois tout simplement avouer que je ne suis pas un robot!”

J'aime 142

Réagissez