Samedi 03 février - 00h31 | À Bordeaux, propos recueillis par Lucas Tracol

Maxime Livio : “Pouvoir faire un petit peur à Michael Jung, c’est déjà pas mal !”

Le mag

GRANDPRIX #95 GRANDPRIX n°95 AVRIL

GRANDPRIX #95

(GRANDPRIX n°95 AVRIL)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter

Voici la réaction de Maxime Livio, deuxième du cross indoor du Jumping international de Bordeaux grâce à Boleybawn Prince : 

“Je suis un peu tout le temps deuxième derrière Michael (Jung, ndlr) donc ça commence un petit peu à m’agacer (rires). Ça fait plusieurs fois que je dis que je dois le battre, et heureusement j’y suis parvenu une fois à Pau. Ça ne passe jamais très loin, aujourd’hui ça s’est joué à trente-sept centièmes. C’est un cavalier extraordinaire, donc pouvoir m’en approcher et lui faire un petit peu peur parfois, c’est déjà pas mal. 
L’épreuve était très sympa à courir ! Je n’ai pas toujours eu des chevaux très compétitifs sur ce format d’épreuves, et aujourd’hui j’en avais un super donc j’avais à coeur de bien faire. Je suis content parce qu’il s’est vraiment très bien comporté, ça s’est joué à rien. Boleybawn Prince était déjà deuxième au cross indoor de Saumur derrière Rodolphe (Scherer, troisième aujourd’hui, ndlr), pour onze centièmes je crois. C’est un cheval qui se prête très bien à ce genre d’épreuve. Pour le moment, tant que le circuit reste un petit peu disparate c’est difficile de spécialiser les chevaux uniquement là-dedans. La propriétaire de cheval est thaïlandaise, c’est elle qui le monde lorsqu’elle est en Europe. Il devrait aller aux Jeux asiatiques cette année !”

J'aime 106

Réagissez