Mercredi 31 janvier - 12h09 | Lucas Tracol

Paris 2018 : Tout est encore possible pour Éric Navet

Quatrième du Grand Prix de la Coupe du monde de Guadalajara (Mexique) dimanche, Éric Navet a fait un bond dans le classement général de la ligue de la côte ouest d’Amérique du Nord. Avec treize points de plus grâce à son Catypso, le Français est désormais troisième de cette partie du monde, ce qui pourrait lui permettre d’être dans les clous pour la finale de Paris. 
De ce côté du globe, les trois meilleurs cavaliers américains auront leur ticket pour la finale. Or, si un cavalier étranger fait partie des trois meilleurs pilotes de ladite ligue, il peut être qualifié comme “extra”. Ce pourrait donc être le cas pour Éric Navet, s’il parvenait à se maintenir à ce rang après l’ultime étape qui se déroulera à Thermal du 6 au 11 février. Il devra toutefois se méfier de Jenni McAllister et Jamie Barge, qui le talonnent de près.
 
Déjà qualifié l’an dernier pour la finale de la Coupe du monde Longines à Omaha, Éric Navet avait pris le départ avec son Hannovrien de onze ans, Catypso. Avec pour seul objectif de donner de l’expérience à son cheval, le Français avait terminé à une très honorable dix-neuvième place.