Mardi 16 janvier - 09h18 | Lucas Tracol (avec communiqué)

Horse-Ball : Rebondissements au Mans

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter

Les 14 et 15 janvier derniers, les dix formations qui composent la catégorie Pro Élite de horse-ball avaient rendez-vous au Boulerie Jump du Mans pour les septième et huitième journées du championnat de France. Après deux journées de compétition, les équipes de Bordeaux et Paris Mash se sont imposées en véritables leaders, même si les écarts restent faibles entre les quatre premières équipes du classement provisoire. 
 
Toujours en tête, les Bordelais qui comptaient deux points d’avance sur Paris Mash se sont inclinés face à la formation de Chambly (7-6). Avec seize points, les Girondins voient l’écart avec les Parisiens se réduire à un point. Ces derniers ont réalisé une très bonne opération en terres sarthoises en s’imposant à deux reprises face à Aramon Gard et Meurchin. 
Derrière ce duo de tête, deux formations se tiennent dans un mouchoir de poche avec quatorze points : Lille HEM et Angers. Après avoir réalisé deux belles performances, les Lillois repartent du Mans avec cinq points (quatre points pour avoir remporté leurs deux oppositions face à Loire-sur-Rhône et Ouest Lyon, plus un point de bonus offensif pour avoir balayé la formation de Ouest Lyon par plus de cinq buts d’écart). Les cavaliers du Nord, passent de la cinquième à la troisième place du classement provisoire. Dans le même temps, alors que l’étape du Mans s’annonçait difficile à négocier, la formation d’Angers occupe la quatrième position. Les Angevins sont venus à bout des formations de Chambly et Coutainville Izzea. 
 
Bordeaux, Paris Mash, Lille HEM et Angers, le quatuor de tête semble se dessiner progressivement. Vient ensuite l’équipe de Chambly qui est isolé à la cinquième place du classement provisoire avec trois points de retard sur Angers et autant de points d’avance sur son poursuivant normand de Coutainville Izzea. Au Mans, les joueurs de Chambly se sont inclinés face à Angers (quatrième) et l’ont emporté face au leader bordelais. 
Dans le reste du classement provisoire, cinq équipes semblent maintenant distancées et peinent à trouver leur rythme : Coutainville Izzea (sixième avec huit points), Loire-sur-Rhône (septième avec sept points), Aramon Gard (huitième avec sept points), Meurchin (neuvième avec sept points) et Ouest Lyon (dixième avec sept points). La lutte pour le maintien semble maintenant réellement engagée et tout reste encore possible tellement les écarts sont minimes. Au Mans, seules les équipes de Coutainville Izzea (sixième) et Loire-sur-Rhône (septième) ont réussi à arracher des victoires, face à Angers pour les Normands et face à Aramon Gard pour les Rhônalpins. 
Dans un tel contexte, la prochaine étape qui se disputera les 10 et 11 février à Saint-Lô s’annonce passionnante d’autant qu’elle marquera un tournant décisif dans la saison : la fin des matchs aller et le début des matchs retour. Paris Mash devra confirmer son statut de leader face à Lille HEM, Coutainville Izzea aura encore une chance de reprendre des couleurs face à Chambly et Bordeaux devra se méfier du collectif angevin pour garder la pole position. Quel sera le classement provisoire à la mi-saison ? Rendez-vous dans la désormais célèbre arène du Centre de promotion de l'élevage de Saint-Lô pour des rencontres qui s’annoncent déjà primordiales. 

J'aime 101

Réagissez