Mercredi 10 janvier - 16h14 | Lucas Tracol

Patrik Kittel s’engage contre le cyberharcèlement

Très présent sur les réseaux sociaux, le cavalier suédois Patrik Kittel a publié une vidéo dans laquelle il dénonce le cyberharcèlement. En prenant l’exemple d’Amy Everett, une australienne de quatorze ans qui s’est suicidée le 3 janvier à cause de mauvaises expériences sur les réseaux sociaux, le numéro huit mondial a invité les utilisateurs d’internet à “réfléchir à deux fois” avant de s’attaquer à quelqu’un sur le net. Depuis la mort de la jeune fille, une campagne pour dénoncer le cyberharcèlement a été lancée sur internet.
Dans sa vidéo, Patrik Kittel conseille aux internautes de réfléchir avant d’importuner quelqu’un sur les réseaux sociaux, car il pourraient autrement “avoir les mains tâchées de sang”. Largement relayé, le message fait écho aux quelques commentaires virulents qui ont fait suite à l’arrivée de Sezuan 2 dans l’écurie du Suédois.

J'aime 120

Réagissez