Lundi 08 janvier - 09h48 | Lucas Tracol

Weihegold cheval le plus riche en 2017

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter

Si en saut d’obstacles le cheval qui a remporté le plus de gains en 2017 est Gazelle, le classement de dressage est surplombé par Weihegold, la partenaire d’Isabell Werth. Numéro un mondial, le couple a cumulé 243 420 euros en 2017 en remportant douze des treize épreuves auquel il a participé (!). Le plus gros gain réalisé par le duo a été lors de la libre des championnats d’Europe Longines de Göteborg, lors desquels la cavalière allemande et sa fille de Don Schufro ont récolté 60 000 euros. 
Aujourd’hui numéro quatre mondial mais longtemps à la deuxième place de la hiérarchie mondiale, Verdades occupe la deuxième place du classement par les gains en totalisant 167 250 euros. Sur le podium à chacune de ses sorties, le complice de Laura Graves a conclu sa saison tôt puisqu’il n’est pas sorti en compétition depuis le CDIO 5* d’Aix-la-Chapelle, en juillet. Sixième du classement mondial et premier sur toute la ligne à Genève, Don Johnson FRH a permis à Isabell Werth et sa propriétaire Madeleine Winter-Schulze de cumuler 148 264 euros. La dresseuse allemande s’est par ailleurs permis le luxe de classer son troisième cheval dans le Top 5 de ce classement puisqu’Emilio 107 est cinquième (113 214 euros) derrière Atterupgaards Cassidy (142 175 euros). 

Associé à Marie-Émilie Bretenoux, Quartz of Jazz est le meilleur cheval sous selle française de ce classement. Le hongre bai figure à la soixante-deuxième place avec 14 690 euros de gains. 
 

Le classement complet

J'aime 168

Réagissez