Jeudi 21 décembre - 17h07 | Anaïs Durr

Le projet de loi des Jeux olympiques de 2024 adopté par l’Assemblée nationale

Le mag

GRANDPRIX #99 GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #99

(GRANDPRIX n°99 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter

Hier soir, l’Assemblée nationale a largement adopté le projet de loi olympique de Paris 2024. Ce dernier vise à honorer les engagements pris par la capitale à l’égard du Comité International Olympique (CIO) et du Comité International Paralympique (CIP) lors sa candidature. Pour rappel, ces deux organisations financent les Jeux à hauteur de 1,4 milliards d'euros, soit un peu plus du tiers du budget du comité d’organisation.
 
De manière générale, le projet de loi a pour but de permettre à l’État de préparer au mieux, et dans les temps, ce grand rendez-vous. Il vise, dans un premier temps, à garantir une gestion efficace de l’événement, ainsi que la sécurité et l’entretien des différents équipements olympiques. Dans sa volonté de promouvoir un nouveau modèle d’organisation responsable et durable des jeux, des dispositions ont également été prise pour assurer une certaine transparence et intégrité des Jeux. Différents contrôles de l’Agence française anti-corruption seront, notamment, mis en place et une charte pour encadrer le recrutement des bénévoles devrait être élaborée d’ici le 1er janvier 2022.
 
Certains points ont cependant suscité quelques débats : la possibilité d’orner d’emblèmes olympiques, ainsi que d’affiches des sponsors du CIO et des JO 2024, l’environnement urbain et les monuments historiques de Paris, a, entre autres, divisé les opinions. Le projet de loi sera examiné par le Sénat, au premier trimestre 2018, pour sceller ou non son adoption définitive.

J'aime 118

Réagissez