Vendredi 27 octobre - 11h41 | Communiqué

Championne du monde à onze ans, elle sera à Équita Lyon

S’il y a une cavalière auquel le public lyonnais d’Equita risque de réserver des applaudissements nourris, c’est bien la jeune Américaine d’origine française Angeline Saliceti. À seulement onze ans, cette amazone du Wyoming, dont les parents sont corses, participera à la Coupe d’Europe open d’extreme cowboy race, le 4 novembre, lors du salon du cheval de Lyon. En octobre 2016, la graine de championne a décroché le titre de championne du monde d’extreme cowboy race dans la catégorie “Young Guns” avec son hongre mustang baptisé Samson. La jeune fille monte à cheval depuis ses six ans et s’entraine à Topeka au Kansas avec Lee Hart, multiple champion du monde en catégorie “Pro”. Avant ce titre, la jeune fille jouissait déjà d’un palmarès à faire pâlir les meilleurs... Angeline et son mustang Samson ont déjà participé à quatre championnats du monde d’extreme cowboy race, parvenant systématiquement à se qualifier pour la finale. En 2013, alors âgée de six ans, elle s’est lancée dans la compétition d’extreme cowboy race et, par équipes, termine en tête du classement UHCA Buckaroo Top 5 (2013) et de l’Ultimate Horsemen's Challenge Association (2014). De 2014 à 2016, Angeline a également décroché des titres régionaux dans la discipline.
L’extreme cowboy race est une discipline étonnante, accueillie sur le Pôle Western d’Equita depuis 2015. On peut la rapprocher du cross indoor. Ponts, contre-hauts et bas, obstacles naturels recréés en salle, etc. : les chevaux doivent faire preuve d’une grande bravoure et de beaucoup de sang froid pour remporter cette épreuve technique. L’extreme cowboy race met ainsi en valeur tous les aspects de l’équitation western. Rendez-vous le samedi 4 novembre sur la carrière de barrel pour assister à la Coupe d'Europe open d’extreme cowboy race : ambiance garantie !
 

J'aime 112

Réagissez