Mercredi 25 octobre - 17h58 | Lucas Tracol (avec communiqué)

Nouveau cas de dopage en endurance

La Fédération équestre internationale vient de révéler un nouveau cas de dopage. Des traces d'O-Desmethyl Venlafaxine, une substance prohibée par la Equine Anti-Doping and Controlled Medication Regulations (EADCMRs), ont en effet été trouvées sur FYF Dutch, le cheval de l’Américaine Nicki Meuten. Le contrôle remonte au CEI 3* de Coates Creek. Au Canada, le couple avait remporté la course de 160km après avoir conclu les six boucles en douze heures et vingt minutes.
Depuis le 16 octobre, la cavalière a été provisoirement suspendue jusqu’à la décision finale du tribunal de la FEI, tandis que le hongre ne pourra concourir pendant deux mois. 
La substance en question, également connue sous le nom de desvenlafaxine, s’utilise traditionnellement comme anti-dépresseur. Elle agit sur le système nerveux central et peut également être utilisée pour soigner des troubles de l’anxiété. 

J'aime 147

Réagissez